Un agent de sécurité entend des cris dans les bois et trouve un bébé jeté dans un sac comme s’il était un déchet

Par La Gran Epoca
4 septembre 2019 Mis à jour: 4 septembre 2019

Une petite fille abandonnée par sa mère quelques jours après sa naissance a été secourue par un agent de sécurité. Bien qu’elle ait eu un départ difficile dans la vie, elle a finalement été emmenée chez son père biologique, qui n’était pas au courant de l’horrible expérience de son bébé.

Un bébé nouveau-né, âgé de quelques jours, a été jeté dans la forêt de Tchéliabinsk, en Russie, le 30 mai 2015. La fillette a été attaquée par des fourmis, d’après Ura.ru.

Denis Sarantsev, qui a trouvé l’enfant, travaille comme gardien de sécurité dans une usine voisine. Il était en train de patrouiller dans les locaux de l’entreprise lorsqu’il a entendu le bébé pleurer dans la forêt voisine.

Il a suivi le bruit qui l’a mené dans un fossé. Horrifié, il a vu un petit bras sortir de la boue et des ordures.

Après avoir retiré les déchets, il a vu un sac en plastique fermé. Quand il l’a ouvert, il y avait une petite fille à l’intérieur, avec le cordon ombilical encore attaché. Elle était couverte de morsures de fourmis.

Selon un article du Daily Mail, un porte-parole de la police a déclaré : « La personne qui a trouvé la petite fille l’a entendue pleurer et, en la cherchant, l’a trouvée couchée sur une pile de feuilles et couverte de fourmis. Il était clair que la petite fille était abandonnée et qu’il n’y avait personne d’autre aux alentours, alors il l’a prise dans ses bras et a appelé une ambulance. »

Le bébé a été emmené à l’hôpital voisin de Tchéliabinsk. Les médecins sont certains que la petite fille n’aurait pas survécu si elle était restée seule plus longtemps dans la forêt.

Selon Hefty, le bébé a été nommé Kristina et s’est miraculeusement rétabli, y compris ses yeux et ses oreilles, qui ont été gravement piqués par des fourmis.

Image d’illustration (Pixabay |/pattyjansen)

Peu après, la police a retrouvé la mère biologique de Kristina, Olesya Lukyanova, une jeune femme de 22 ans, et l’a arrêtée. Elle a déclaré qu’elle avait été violée, mais après une enquête plus approfondie, elle a avoué qu’elle ne voulait pas garder l’enfant et l’a laissé mourir dans la forêt.

La police a finalement identifié le père de Kristina, Andrey Shelishpanov. Bien qu’il ait entendu parler d’un nouveau-né abandonné qui se faisait dévorer vivant par des fourmis, il a été surpris d’apprendre qu’il était en fait le père de ce bébé. Andrey avait eu une relation avec Olesya pendant quelques mois.

Image d’illustration (Pixabay/ rawpixel)

Après un test d’ADN, il a été confirmé qu’Andrey était bien le père de la petite fille.

Une fois qu’il en a obtenu la garde, il a emmené le nouveau-né chez lui pour l’élever avec sa femme, Tatiana, qu’il a rencontrée et épousée après la séparation d’avec la mère du bébé. Le couple était très heureux d’accueillir la petite Kristina dans leur vie.

Quant à Olesya, elle a bénéficié d’une période de sursis de deux ans pour sa tentative de meurtre sur le bébé, une sentence critiquée pour sa trop grande indulgence.

Bien que Kristina ait eu un départ difficile dans la vie, elle a réussi à surmonter sa terrible expérience et vit maintenant dans un foyer rempli d’amour.

Regardez la vidéo ci-dessous :

RECOMMANDÉ