Ain : un enfant de 8 ans se noie dans le plan d’eau de Champdor-Corcelles

Par Léonard Plantain
13 août 2020
Mis à jour: 13 août 2020

Mardi 11 août, un enfant de 8 ans venu avec sa famille se baigner dans le plan d’eau de Champdor-Corcelles (dans l’Ain) est décédé après s’être noyé.

Malgré les tentatives des secours, vers 15 h 30, mardi après-midi, un enfant âgé de 8 ans originaire de Nantua est mort noyé dans le plan d’eau municipal de Champdor-Corcelles, relate Le Progrès.

Sur le moment, un maître nageur l’avait sorti de l’eau pour lui prodiguer les premiers soins, avant d’utiliser un défibrillateur. Mais à l’arrivée des pompiers et de deux équipes du Smur, il était trop tard, relate Le Parisien.

L’enfant était accompagné de sa sœur et de ses parents. Des habitués du lieu venus se baigner et profiter du soleil. D’après le témoignage d’autres baigneurs, le garçon se baignait dans la pataugeoire, dont le fond bétonné permet d’avoir pied même en étant loin du bord.

Cependant, ce n’est en réalité pas le cas sur l’ensemble de cette zone de baignade, grande de 2 200 m², où le fond peut atteindre par endroits jusqu’à 1,70 mètre de profondeur. Rapidement, une enquête et une autopsie ont été ordonnées par le parquet, pour comprendre les circonstances exactes de ce drame.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ