Airbus s’apprête à annoncer la suppression de 15.000 postes dont 5.000 en France

Par Epoch Times avec AFP
30 juin 2020
Mis à jour: 30 juin 2020

Ce mardi 30 juin, Airbus doit annoncer un plan de restructuration en fin de journée. Les suppressions prévues sont de l’ordre de 15 000 postes, dont 5 000 en France.

Airbus s’apprête à annoncer ce mardi un plan de restructuration prévoyant des suppressions d’emplois massives pour faire face à la crise du transport aérien qui a conduit l’avionneur européen à réduire de plus d’un tiers ses cadences de production.

Les suppressions prévues sont de l’ordre de 15 000 postes, dont un tiers en France, pays où le constructeur dont le siège se trouve à Toulouse est le plus implanté. L’annonce doit être présentée dans l’après-midi aux syndicats lors d’un comité de groupe extraordinaire.

La branche aviation commerciale ciblée

Ces suppressions de postes devraient quasi exclusivement toucher la branche aviation commerciale du groupe – également présente dans la défense, l’espace et les hélicoptères – ainsi que plusieurs filiales comme la française Stelia Aerospace ou encore l’allemande Premium Aerotec. Sollicité par l’agence France Presse (AFP), Airbus n’a pas fait de commentaire.

Derrière Airbus, ce sont des milliers de fournisseurs, pour la plupart de petites et moyennes entreprises, qui sont touchés. L’équipementier Daher a ainsi déjà annoncé la suppression d’un maximum de 1 300 postes sur les 10 000 du groupe.

« CORONAVIRUS : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR »

Plus de 10% des effectifs du groupe

Le groupe Airbus compte 49 000 collaborateurs en France, 45 500 en Allemagne, 12 500 en Espagne et 11 000 au Royaume-Uni. Les suppressions de postes concerneraient donc plus de 10% des effectifs totaux. La branche Defense and Space d’Airbus, confrontée à un marché difficile, a déjà annoncé en février un plan de restructuration prévoyant 2 665 suppressions de postes. Airbus et toute la filière aéronautique représentent 159 000 emplois directs et indirects en Occitanie.

Le grand rival, l’américain Boeing, a lui annoncé fin avril son intention de supprimer 10% de ses effectifs, soit 16 000 personnes, via des départs volontaires et des licenciements.

 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ