Alexandra Lamy critiquée pour avoir déclaré : « Ce que vit la police aujourd’hui est tout aussi abjecte que ce qu’a subi Michel »

Par Emmanuelle Bourdy
1 décembre 2020
Mis à jour: 1 décembre 2020

L’actrice Alexandra Lamy a tout récemment posté un tweet dans lequel elle dénonce toute forme de violence, que ce soit celle faite aux policiers ou celle dont Michel Zecler a été victime.

Le 28 novembre, la comédienne Alexandra Lamy a posté un commentaire sur Twitter dénonçant toutes formes de violence perpétrées au cours des dernières manifestations dénonçant l’article 24 du projet de loi « Sécurité globale ». « Ce que vit la police aujourd’hui est tout aussi abjecte que ce qu’a subi Michel », écrit l’actrice, faisant allusion au tabassage du producteur Michel Zecler par des policiers. Elle ajoute : « Honte à ces casseurs qui profitent de toutes manifestations pour détruire des magasins déjà en souffrance, qui viennent casser du flic, ils ne font que nous diviser et créer des amalgames. »

Il y a ceux qui sont d’accord !

Le tweet a récolté la mention « j’aime » plus de 35 400 fois, et a été 1 600 fois retweeté. « On a une des polices les moins violentes du monde. Après, comme dans toutes les professions, il y a des gens qui font mal leur travail, et en l’occurrence, ils doivent être sanctionnés. La police récolte ce qu’une certaine ‘gauche’ et le gouvernement ont semé », soutient une internaute.

Un autre estime : « Enfin une parole nuancée. On peut dénoncer les violences dont sont victimes les policiers tout en étant profondément choqué par les violences subies par le producteur Michel Zecler. Merci à Alexandra Lamy. » Un autre encore s’indigne : « Et si on parlait de tous les policiers blessés, mutilés, attaqués jusque chez eux, de leur famille également menacées, facile de juger ! alors oui y a des flics véreux, mais une poignée, et les autres n’ont pas à payer pour eux ! »

Et il y a ceux qui sont contre…

Pour autant, certains internautes se sont opposés au tweet d’Alexandra Lamy. « Arrêtez de comparer, ce qu’a subi Michel est incomparable. La police avait de quoi se défendre. Michel a failli mourir seul sous les coups de ces barbares, et était sans défense. N’essayez pas de renverser la situation ou de plaindre l’autre clan qui est incapable de condamner », a déclaré un internaute. « Ce que vivent les flics aujourd’hui c’est les conséquences de la colère et la haine qu’ils ont semées. Effectivement ce n’est pas bien, mais pas incompréhensible », estime un autre.

Une internaute considère que « la police est là pour nous protéger. Elle doit être irréprochable. Les délinquants doivent être poursuivis et condamnés, mais on ne peut pas mettre les 2 sur le même plan. Je veux bien flipper quand je croise une racaille mais je ne veux pas flipper quand je croise la police ».

Mais Alexandra Lamy ne s’est pas laissé démonter

Sur ces réactions, la comédienne a répondu du tac au tac à ses détracteurs : « Je pense que certains n’ont pas très bien compris mon message que je ne croyais pas d’une philosophie incroyable, qui est juste de condamner toutes les violences, d’un côté comme de l’autre […] Ceux qui me reprochent de ne pas être intervenue sur tel ou tel sujet,  je ne vous ai pas entendus non plus réagir lors de la journée internationale contre les violences à l’égard des femmes et des enfants, mais peut-être que cette violence ne vous offusque pas. »

Elle a encore ajouté : « Pour ceux qui pensent que c’est bourgeois de défendre les magasins, restaurants, cafés, pensez à ceux qui sont au chômage […] et comme bon citoyen français, j’ai le droit de m’exprimer comme vous. »

FOCUS SUR LA CHINE – Apple déplace sa production hors de Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ