Algérie: exiger le départ des « symboles du système » est « irraisonnable » (armée)

20 mai 2019
Mis à jour: 20 mai 2019

Exiger le départ de l’ensemble des personnalités symbolisant le « système » hérité du président déchu Abdelaziz Bouteflika, est « irraisonnable » voire « dangereux », a estimé lundi le chef d’état-major de l’armée, homme fort de facto de l’Algérie, en allusion à la principale revendication du mouvement de contestation.

Une telle revendication « vise à déposséder les institutions de l’Etat de ses cadres et les dénigrer », a déclaré le général Ahmed Gaïd Salah, dans un discours prononcé lors d’une visite sur le terrain, selon le texte dont l’AFP a reçu copie.

AFP

RECOMMANDÉ