Allemagne : un homme tue le caissier d’une station-service pour une dispute sur le port du masque

Par Epoch Times avec AFP
22 septembre 2021
Mis à jour: 22 septembre 2021

Le meurtre d’un employé âgé de 20 ans d’une station service allemande, abattu par un client qui refusait de porter un masque anti-Covid, a suscité un vif émoi dans le pays le 21 septembre.

Le suspect, un homme de 49 ans originaire d’Idar-Oberstein (ouest) actuellement en détention provisoire, a indiqué à la police ne pas respecter les gestes barrières ni les restrictions sanitaires destinées à combattre l’épidémie de coronavirus.

Cette affaire remonte à samedi lorsqu’un étudiant employé d’une station service avait refusé d’encaisser un client qui souhaitait acheter un pack de bières parce que ce dernier ne portait pas de masque. Énervé, l’homme de 49 ans est parti en laissant ses bières sur place.

Il sort un révolver et tire sur l’étudiant

Il est revenu une heure et demie plus tard en portant cette fois un masque mais l’a retiré en passant devant le comptoir pour susciter une réaction du caissier. Après avoir de nouveau reçu l’ordre de porter son masque correctement, le client a sorti un revolver de sa poche et a tiré sur l’étudiant, mort sur le coup, a précisé la police.

Le suspect s’est présenté le lendemain au poste de police local. L’accusé a déclaré à la police qu’il se sentait « acculé » par les mesures relatives à la pandémie de Covid-19 qu’il percevait comme une « atteinte croissante à ses droits » et qu’il n’avait vu « aucune autre issue », a déclaré le procureur Kai Fuhrmann lundi.

Des enquêteurs ont ensuite perquisitionné son appartement dans lequel ils ont retrouvé l’arme du crime ainsi que d’autres armes à feu et munitions. La police n’a pas précisé si l’homme se considérait de la mouvance des « Querdenker » (Libres penseurs) qui s’est imposée comme la principale voix critique contre les restrictions sanitaires imposées en Allemagne.

Les services du renseignement intérieur allemand ont annoncé en avril qu’ils plaçaient des membres des Querdenker sous surveillance, les soupçonnant d’avoir des liens avec l’extrémisme de droite.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ