Alpes-Maritimes : la visite d’Emmanuel Macron bloque des opérations d’assistance aux sinistrés

Par Léonard Plantain
9 octobre 2020
Mis à jour: 9 octobre 2020

Lors de la visite d’Emmanuel Macron dans les villages des Alpes-Maritimes, frappées par les inondations de la tempête Alex, l’accès à l’espace aérien a été limité. En conséquence, les opérations d’assistance aux sinistrés ont été bloquées.

Une visite obligatoire pour le chef de l’État, mais une organisation qui suscite l’indignation. En effet, lors de sa visite du mercredi 7 octobre dans les vallées sinistrées par la tempête Alex, l’accès à l’espace aérien a été restreint, et ce pendant tous les transferts du président en hélicoptère d’un village à l’autre, relate 20 Minutes. Résultat : des opérations d’assistance aux sinistrés ont été entravées.

Une situation qui a « mis à l’arrêt les opérations de réalimentation en électricité d’Enedis », a dénoncé la CGT Energie06 sur leur page Facebook. « Nous avions prévu de réalimenter 2 000 foyers cet après-midi. Après une bataille acharnée de la direction Enedis Côte d’Azur, la Préfecture n’a autorisé qu’une intervention pour réalimenter 800 usagers. Une honte pour nos valeurs de service public, nous sommes désolés pour la population », déplore le syndicat.

Sur place, Emmanuel Macron s’est d’abord rendu à Tende et à Breil-sur-Roya, avant de finir sa visite dans le village de Saint-Martin-Vésubie. Le chef de l’EÉtat s’est ensuite déplacé d’un site à l’autre dans un hélicoptère de la Marine nationale.

De son côté, la compagnie privée Azur hélicoptère, qui assure des livraisons de denrées aux sinistrés, a également prévenu le jour même : « Nos opérations aériennes sont soudainement stoppées. Aucun hélicoptère civil ne pourra mener à bien sa mission aujourd’hui. Interdiction de survoler les vallées, car visite officielle. »

Un message qui a suscité de vives réactions des internautes. « C’est une honte ! » peut-on lire en un peu partout dans les commentaires.

En début de matinée, ce jeudi, la préfecture des Alpes-Maritimes n’avait pas répondu aux sollicitations de 20 Minutes.

FOCUS SUR LA CHINE – Les membres du Parti communiste chinois ne peuvent pas rentrer aux États-Unis



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ