Alsace : des parents jugés pour avoir laissé vivre leur petite fille au milieu des crottes de chien et des immondices

Par Séraphin Parmentier
18 décembre 2019
Mis à jour: 18 décembre 2019

Âgée d’un peu plus d’un an, la fillette vivait dans un véritable taudis où s’entassaient les détritus, les déjections canines et les couches sales.

Le 16 décembre, un couple âgé d’une vingtaine d’années comparaissait devant le tribunal correctionnel de Mulhouse.

Les prévenus étaient soupçonnés d’avoir laissé grandir leur petite fille âgée d’un peu plus d’un an dans un logement insalubre.

Appelés par un voisin qui s’étonnait de ne jamais voir sortir leur chien de l’appartement, les policiers avaient découvert que la famille vivait au beau milieu d’un tas d’immondices.

Déjections animales, détritus, couches sales, produits périmés et moisis jonchaient en effet le sol du logement.

Selon les journalistes des Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA), la fillette présentait par ailleurs un poids « un peu léger » et tous ses vaccins obligatoires n’étaient pas à jour.

Le père de la fillette absent à l’audience

Pendant l’audience du 16 décembre, la mère de l’enfant s’est défendue en expliquant qu’elle souffrait de dépression et en pointant le manque de soutien de son ex-conjoint, qui vit désormais avec une autre femme.

Ce dernier n’a pas jugé bon de se présenter devant les magistrats. En son absence, le père de la petite fille a été condamné à une peine de quatre mois de prison ferme. La mère a pour sa part écopé de quatre mois de prison avec sursis.

Elle devra également suivre un stage de responsabilisation parentale dans un délai de six mois.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ