Amiens : « C’est bien fait pour lui » a déclaré un détenu à propos de la mort de Samuel Paty, il écope de huit mois de prison

Par Emmanuelle Bourdy
25 octobre 2020
Mis à jour: 25 octobre 2020

Un détenu de 43 ans a déclaré que Samuel Paty, décapité par un djihadiste tchétchène le 16 octobre 2020, avait eu ce qu’il « méritait ». Il a été condamné à huit mois de prison ferme.

Tout individu faisant l’apologie du terrorisme encoure une peine de cinq ans d’emprisonnement et jusqu’à 75 000 € d’amende. Pour avoir verbalement approuvé l’acte terroriste perpétré à l’encontre de Samuel Paty, un homme âgé de 43 ans a été, quant à lui, condamné ce vendredi à huit mois de prison ferme par le tribunal d’Amiens, rapporte France Bleu Picardie.

« C’est bien fait pour lui : on ne touche pas à ma religion, on ne touche pas à mon prophète », avait proféré Nabil, le prisonnier quadragénaire, à propos de l’enseignant décapité à Conflans-Sainte-Honorine par un tchétchène pour avoir montré à ses élèves des caricatures du prophète Mahomet. Il a tenu ce langage alors qu’il suivait une formation sur le tri sélectif au sein la maison d’arrêt d’Amiens, choquant ainsi profondément la formatrice.

Selon Nabil, qui purgeait déjà une peine de prison de six mois pour harcèlement, l’enseignant a « eu ce qu’il méritait ». Mais toutefois, lors de l’audience qui s’est tenu ce vendredi au tribunal de grande instance d’Amiens, le prévenu n’avait pas l’air d’assumer ces propos prononcés quelques jours plus tôt. Il aurait donc exprimé un tout autre discours, déclarant : « Je déteste les terroristes et les tueries sont interdites dans la religion musulmane. Je suis désolé. »

France Bleu Picardie précise que ses codétenus ont déclaré que Nabil était « plus bête que méchant ». Pour les juges, il était bien difficile de comprendre la logique du prévenu, dont le « cheminement de la pensée » était pour le moins contradictoire. Les avocats de Nabil ont donc appuyé le fait qu’il bénéficiait d’un suivi psychiatrique depuis plus de vingt ans, à l’hôpital Philippe Pinel d’Amiens.

FOCUS SUR LA CHINE – Les investisseurs cachés derrière des sociétés écrans de Hong Kong

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ