Amiens : un adolescent fiché S, fortement alcoolisé, frappe et insulte des pompiers et des policiers

Par Emmanuelle Bourdy
15 octobre 2020
Mis à jour: 15 octobre 2020

Les pompiers sont victimes de nombreuses incivilités et agressions de toutes sortes, alors même qu’ils sont dans l’exercice de leurs fonctions et sauvent des gens. Une nouvelle fois, à Amiens, un adolescent fiché S les a frappés et insultés, dans la nuit du samedi 10 octobre au dimanche 11 octobre 2020.

Alors que les sapeurs-pompiers étaient en intervention, ils se sont fait agresser par un adolescent fiché S, âgé de 17 ans et complètement ivre. Ces faits se sont produits ce dimanche 11 octobre à 4 h 30 du matin, selon une information d’Actu17, relayée par CNews. L’adolescent a non seulement insulté et proféré des menaces à l’encontre des soldats du feu, mais il leur a également porté des coups.

Les sapeurs-pompiers ont dû faire appel aux policiers, qui sont intervenus pour maîtriser l’agresseur, ce qui ne l’a pas apaisé pour autant. L’adolescent a continué d’invectiver les pompiers ainsi que les forces de l’ordre, les traitant entre autres de « mécréants ». Les policiers ont réussi à interpeller l’individu, qui a été placé en garde à vue. Ils ont également confirmé que ce jeune était fiché S.

Même si aucun blessé n’est à déplorer, le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de la Somme a cependant décidé de porter plainte, déclarant que face à ces « agissements inacceptables », il déposerait plainte de manière systématique. Une enquête a par ailleurs été ouverte, rapporte CNews.

FOCUS SUR LA CHINE La Chine critiquée pour la confession forcée d’un Taïwanais

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ