Amiens : un trou de dix mètres de large apparaît brusquement en plein centre-ville

Par Séraphin Parmentier
13 août 2019 Mis à jour: 13 août 2019

Une gigantesque crevasse est apparue le matin du 12 août sur un morceau de chaussée situé entre le beffroi et l’hôtel de ville.

Ce lundi, un trou d’une dizaine de mètres de diamètre et de 5 mètres de profondeur s’est formé au pied d’une brasserie de la place Léon-Debouverie, dans le centre-ville d’Amiens.

Un large périmètre de sécurité a rapidement été mis en place et trois habitants de l’immeuble situé au-dessus de la brasserie ont été évacués et accueillis dans les salons de l’hôtel de ville.

D’après les services de la ville, l’effondrement de la chaussée serait lié à la présence d’une cave médiévale située sous la surface. De nombreux vestiges souterrains parsèment en effet les sous-sols du chef-lieu de la Somme.

« Recherchant les causes de l’incident, nous avons observé de vieux fonds d’archives, et nous sommes rendu compte qu’à l’emplacement exact de l’effondrement, il y avait une cave médiévale – datant du XIVe siècle – en second niveau, en profondeur. L’une des hypothèses est que cette cave aurait rompu et aurait entraîné la chaussée en surface », a expliqué Caroline Merle, technicienne du service de gestion des risques de la municipalité, aux journalistes de l’AFP.

La cause de l’effondrement encore inconnue

« Même si une fuite sur le réseau d’eau ne peut être totalement écartée, il est probable que les fortes chaleurs enregistrées cet été ont contribué à des mouvements de terrain, entraînant une fragilisation de la cave, située en second niveau », ajoute la métropole dans un communiqué.

« Quand on a un ouvrage souterrain, on ne sait jamais si c’est l’ouvrage qui a d’abord rompu et qui a entraîné la canalisation d’eau, ou si c’est la fuite d’eau qui a entraîné une surcharge hydrique qui a ensuite engendré la rupture de cet ouvrage souterrain », précise Mme Merle.

Des techniciens vont désormais devoir explorer la succession de caves situées sous les commerces de la place Léon-Debouverie pour déterminer les causes précises du sinistre et définir les opérations de remise en état de la chaussée.

RECOMMANDÉ