L’amour de soi, l’acte le plus négligé et le plus puissant de tous les soins qu’on puisse s’accorder à soi-même

Par Leo Babauta
17 septembre 2021
Mis à jour: 17 septembre 2021

Nous sommes nombreux à vouloir (à juste titre) prendre soin de notre santé, en mangeant des aliments complets et nourrissants, en faisant plus d’exercice physique, en méditant, en adoptant une bonne hygiène dentaire et en se réservant du temps loin de nos appareils.

Ce sont là de formidables gestes d’autosoins, et ils sont nécessaires et importants. Mais il y a une forme de soin de soi qui est très souvent négligée, et qui pourrait même être plus importante que toutes les autres : la pratique de l’amour de soi.

En fait, cela est si souvent négligé que lorsque je mentionne « s’aimer soi-même », beaucoup de gens ne savent pas ce que cela signifie. Beaucoup d’entre nous ne l’ont jamais fait consciemment. Si nous l’avons fait, c’est si rare que c’est un souvenir oublié. Mais je crois que nous devrions le faire tout au long de la journée, comme essayer de boire 8 verres d’eau. Nous devrions nous donner au moins 8 doses d’amour de soi chaque jour.

Qu’est-ce que cet « amour de soi » ? Imaginez que vous déversiez tout l’amour de votre cœur sur une personne à laquelle vous tenez beaucoup – qu’est-ce que cela vous ferait ? Essayez maintenant de faire la même chose pour vous-même. C’est ça l’amour de soi, et c’est un concept complètement étranger à la grande majorité des gens.

Pourquoi c’est si important

Je coache un certain nombre de personnes, en individuel, ainsi qu’en petits et grands groupes, et presque toutes les personnes que je rencontre sont dures envers elles-mêmes d’une manière ou d’une autre. Elles se causent du stress et de la souffrance. Déçues d’elles-mêmes, en colère contre elles-mêmes, ces personnes se sentent constamment insatisfaites.

Je pense que la plupart d’entre nous pouvons trouver ces mêmes tendances en nous-mêmes. La plupart d’entre nous sommes confrontés à des expériences similaires chaque jour.

Nous stressons face à l’incertitude parce que nous croyons ne pas être assez forts pour y faire face. Nous croyons ne pas être capables de nous en tenir à quelque chose, car nous nous sommes forgés une très mauvaise image de nous-mêmes au fil des ans. Nous nous en voulons de trop manger, de trop boire, de faire des erreurs dans une situation sociale, de nous laisser distraire et de regarder trop de vidéos ou de jouer à trop de jeux. Nous n’aimons pas notre apparence, notre identité ou notre comportement, et ce à bien des égards.

Cela affecte tout dans notre vie. Cela nous rend plus stressés, moins heureux, anxieux, déprimés et coincés. Cela nous conduit à la procrastination, à des relations malheureuses, à une perte de concentration et à une recherche de réconfort là où il ne le faudrait pas, comme dans les aliments réconfortants, le shopping et parfois même l’alcool et la drogue. Nous cherchons à nous soulager du stress et de la douleur d’être qui nous sommes.

Mais se donner de l’amour peut être un début de guérison. Cela crée un changement. En s’accordant plus d’amour de soi, nous pouvons mieux faire face à l’incertitude, au chaos et aux difficultés, et d’une manière beaucoup plus résiliente. Se donner de l’amour est un acte de soin de soi tellement important, et pourtant, on le fait rarement.

Comment se donner de l’amour souvent

Mettez des rappels pour vous-même partout où vous allez. Mettez des rappels sur votre réfrigérateur, sur votre ordinateur, sur votre téléphone, sur le miroir de votre salle de bains, dans votre voiture, à votre bureau, près de votre télévision. Ces rappels ne doivent comporter que deux mots : « Aime-toi. » Lorsque vous voyez le rappel, le geste est très simple (même s’il ne semble pas encore naturel pour la plupart des gens, mais ça viendra) :

1. Faites une pause et ressentez tout stress, toute douleur, tout doute de vous-même, toute colère, toute frustration ou toute anxiété qui pourraient être présents dans votre corps. Laissez-vous aller à les ressentir physiquement pendant quelques instants. C’est correct de le ressentir.

2. Maintenant, accordez-vous un baume d’amour. Aussi bizarre ou stupide que cela puisse paraître, essayez simplement. Imaginez d’abord que vous envoyez de l’amour à quelqu’un que vous aimez beaucoup – votre enfant, un proche, votre meilleur ami. Imaginez que cette personne traverse une période difficile et envoyez de l’amour de votre cœur au sien, dans l’espoir de l’aider à aller mieux. Prenez conscience de ce que vous ressentez dans votre cœur. Puis, essayez maintenant de faire la même chose pour vous-même, en générant le même sentiment dans votre cœur, mais en le canalisant vers vous-même à la place.

3. Ressentez l’amour comme un baume de guérison. Quelle que soit la quantité d’amour que vous parveniez à générer, sentez-le couler sur votre stress, votre douleur, votre colère et vos doutes. Ressentez-le comme un liquide épais et sirupeux qui apaise la douleur. Laissez-vous recevoir cet amour dont vous avez besoin.

C’est aussi simple que cela. Cela ne prend que quelques instants – ressentez votre stress et votre douleur, envoyez de l’amour, laissez-vous le ressentir. Faites-le huit fois par jour. Ou une douzaine, si vous le pouvez. Vous avez besoin de cette attention. Ne vous en privez pas plus longtemps.

Leo Babauta est l’auteur de six livres et le rédacteur de Zen Habits, un blog qui compte plus de 2 millions d’abonnés.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ