Des amoureux d’enfance mariés depuis 63 ans meurent à 72 heures d’intervalle

Par SWNS
24 mai 2021
Mis à jour: 24 mai 2021

Un couple britannique, marié depuis 68 ans, est mort à 72 heures d’intervalle après n’avoir pratiquement jamais été séparé.

Le couple, composé de Terence et de son ancienne reine de beauté Brenda Studd, a déclaré que le coup de foudre avait été immédiat lorsqu’ils se sont rencontrés en 1953, alors qu’ils n’avaient que 15 ans. Ils se sont mariés à l’âge de 16 ans et ont passé près de sept décennies ensemble.

Ils n’ont jamais passé un jour sans se voir, si ce n’est que quelque temps lorsque Terrence a fait une chute de cheval à la foire qui lui a occasionné un séjour à l’hôpital.

Les amoureux d’enfance de Loughborough, Leicestershire, sont morts à trois jours d’intervalle, tous deux âgés de 83 ans.

(SWNS)

Arrière-grand-mère, Brenda est décédée le 27 septembre de l’année dernière après avoir contracté le Covid-19. Terrence n’a plus jamais parlé après avoir appris la mort de sa femme ; il est décédé en luttant contre un cancer du pancréas trois jours plus tard, le 30 septembre.

Sa fille Julie Mc Cluney, 60 ans, a déclaré : « Papa a tout simplement abandonné après la mort de Maman. Ils ne pouvaient pas vivre l’un sans l’autre. »

« Ils étaient des amoureux d’enfance qui s’aimaient beaucoup, beaucoup. »

« Ils n’étaient jamais, jamais séparés – seulement pour aller à l’hôpital. »

« Papa a dû être hospitalisé pendant trois mois pour sauver sa jambe après être tombé d’un cheval emballé à la foire quand j’avais environ 17 ans. C’est la plus longue période pendant laquelle ils ont été séparés. »

« Ils étaient simplement heureux et satisfaits d’aimer l’un et l’autre les choses simples de la vie, la danse, les repas au restaurant, l’opéra et le bingo. »

(SWNS)

Brenda a raconté à sa famille qu’elle est tombée amoureuse de Terrence lorsqu’elle l’a vu jouer dans un groupe à l’école et que « toutes les filles lui courraient après ».

Elle l’a suivi dans les magasins quelques jours plus tard, espérant attirer son regard, et cela a marché.

L’aide-soignante Julie, une mère de six enfants, également originaire de Loughborough, a déclaré : « Maman était belle. Elle avait participé à de nombreux concours de beauté. Ils étaient tellement amoureux. »

Terrence a travaillé à temps partiel comme mécanicien pour soutenir Brenda lorsqu’on lui a diagnostiqué une sclérose en plaques (SEP) après s’être effondrée lors d’un voyage de camping en famille sur l’île de Wight vers 1970.

Malgré sa santé défaillante, Brenda a travaillé à temps partiel comme serveuse, dans une usine de chaussures et comme femme de ménage.

(SWNS)

Terrence a modifié leur voiture et leur caravane pour transporter le fauteuil roulant de Brenda, et ils ont déménagé dans un bungalow spécialement conçu lorsque les enfants ont quitté la maison vers 1980.

En juin 2020, on a diagnostiqué à Terrence un cancer du pancréas inopérable. Puis en septembre, Brenda a été hospitalisée d’urgence pour une septicémie et a été testée positive au Covid-19.

Brenda est morte à l’hôpital et trois jours plus tard, Terrence est décédé à la maison.

Julie raconte : « Lorsque nous avons annoncé à Papa qu’elle était morte, il a simplement tenu la main de mon frère Graham et a pleuré. Il n’a plus jamais parlé après ça. Puis ils ont envoyé la plaque funéraire de ma mère et Papa est mort alors que je la tenais en sanglotant. »

(SWNS)

Le couple, qui a eu trois enfants, a eu des funérailles communes le 5 novembre de l’année dernière, leurs cendres ont été mêlées ensemble, et doivent être dispersées à Skegness, où ils aimaient aller en vacances.

« Je suis folle de joie qu’ils soient ensemble », a déclaré Julie.

« Ils avaient 83 ans, se sont rencontrés à 15 ans, se sont mariés à 16 ans, et ils se sont donné la vie la plus heureuse. »

« C’était un couple très adorable et aimant qui nous a donné une vie fantastique. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ