Une ancien employée de Coca-Cola reconnue coupable pour le vol de secrets commerciaux d’une valeur de 120 millions de dollars pour les vendre en Chine

Par Cathy He
27 avril 2021
Mis à jour: 28 avril 2021

Une chimiste américaine d’origine chinoise a été reconnue coupable le 22 avril pour son rôle dans un complot visant à voler des secrets commerciaux d’une valeur de près de 100 millions d’euros à des entreprises américaines dans le but de créer une entreprise chinoise qui fabriquerait le produit pour le marché mondial.

À l’issue d’un procès qui a duré 12 jours, You Xiaorong, 59 ans, également connue sous le nom de Shannon You, de Lansing (dans le Michigan), a été reconnue coupable de conspiration en vue de commettre un vol de secrets commerciaux, de conspiration en vue de commettre un espionnage économique, de possession de secrets commerciaux volés, d’espionnage économique et de fraude électronique, selon le ministère de la Justice.

Alors qu’elle travaillait pour deux entreprises américaines – Coca-Cola à Atlanta (en Géorgie) et Eastman Chemical Company à Kingsport ( dans le Tennessee) – elle a volé des secrets commerciaux liés à la technologie de revêtement sans BPA (bisphénol A), qui tapisse l’intérieur des boîtes de conserve et autres récipients pour aliments et boissons afin d’empêcher la perte de goût, la corrosion et les réactions au contenu des aliments ou des boissons. Ces dernières années, les entreprises se sont tournées vers le développement de revêtements sans BPA en raison des risques potentiels du BPA pour la santé.

Les secrets commerciaux ont coûté près de 100 millions d’euros, en coût de développement et ont été volés à de grandes entreprises de produits chimiques et de revêtements, notamment Akzo-Nobel, BASF, Dow Chemical, PPG, Toyochem, Sherwin Williams et Eastman Chemical Company, selon les procureurs. Le rôle que You a joué en tant qu’ingénieur principal pour la recherche mondiale chez Coca-Cola de décembre 2012 à août 2017, puis en tant que responsable chez Eastman Chemical Company de septembre 2017 à juin 2018, lui a permis d’accéder à la technologie sans BPA de ces sociétés de revêtement.

You a volé les secrets commerciaux pour aider à établir une nouvelle société d’enrobage sans BPA en Chine, ont déclaré les procureurs. Elle avait deux co-conspirateurs, Liu Xiangchen, un homme de 63 ans de la province du Shandong, dans l’est de la Chine, et un parent anonyme de Liu, selon le ministère. Liu, qui a été inculpé en même temps que You en février 2019, a formé le plan pour apporter la technologie volée par You, en Chine où Liu créerait et gérerait une entreprise qui développerait des emballages sans BPA. En retour, Liu a promis à You une part de propriété dans la nouvelle société, selon les procureurs.

You a également trouvé une entreprise partenaire chinoise en Weihai Jinhong Group, qui a accepté en 2017 d’investir 180 millions de yuans (près de 22 millions d’euros) pour la ligne de production de l’entreprise fabriquant un revêtement sans BPA, selon un rapport des médias chinois de 2018.

Le rapport indique également que Weihai Jinhong Group a parrainé You dans sa demande d’adhésion au « Plan Mille Talents » en 2018, grâce auquel elle devait être récompensée de 3 millions de yuans ( près de 366 000 euros ) par le gouvernement central, le gouvernement provincial du Shandong et le gouvernement de la ville de Weihai pour avoir apporté sa technologie volée sans BPA en Chine. Dans le même temps, la chaîne de production a également reçu un financement de 50 millions de yuans (plus de 6 millions d’euros ) de la part de ces gouvernements, selon le rapport.

Le « Plan Mille Talents » est un programme de recrutement parrainé par l’État chinois et destiné à inciter les experts étrangers à venir travailler dans le pays. Ce programme, ainsi que d’autres plans chinois similaires, a fait l’objet d’un examen approfondi de la part du gouvernement américain quant à son rôle dans la facilitation du transfert de la propriété intellectuelle vers la Chine.

Les procureurs ont déclaré que les preuves, y compris les documents de candidature de You à Mille talents, présentés lors du procès, montraient l’intention de You d’en faire profiter non seulement au Weihai Jinhong Group, mais aussi au Parti communiste chinois (PCC).

Cette affaire est la dernière d’une série de poursuites visant le vol de propriété intellectuelle américaine organisé par l’État chinois au cours des dernières années.

En début de semaine, un chercheur hospitalier a été condamné à 33 mois de prison pour avoir conspiré en vue de voler des secrets commerciaux d’un hôpital pour enfants de l’Ohio afin de les vendre en Chine. Un professeur de mathématiques d’une université a également été inculpé pour avoir omis de divulguer le soutien qu’il recevait du PCC et d’une université d’État chinoise.

Le verdict de la condamnation de You est prévue pour le 1er novembre.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ