Une ancienne policière devenue couturière reçoit une demande insolite de robe de la part d’une enfant – elle sauve maintenant des vies

Par Nathalie Dieul
19 juin 2019
Mis à jour: 12 juillet 2019

Une ancienne policière à la recherche d’un changement de vie a finalement réussi à changer d’orientation, et maintenant, cela fait des petits d’une manière très inhabituelle (et avec brio). Julie Christian, originaire de Hanovre, dans le Massachusetts (États-Unis), a décidé de suivre une nouvelle formation de couturière. Un an seulement après son apprentissage, Julie a déjà trouvé sa place ; elle fabrique des robes pour les petites filles qui vivent avec le diabète.

À l’origine, Julie rêvait de coudre des tailleurs sur mesure pour les femmes et souhaitait perfectionner son art sous la direction d’un maître tailleur bien connu dans la région de Hanovre, mais ses rêves ont été encouragés à suivre une nouvelle direction après une charmante interaction avec une petite fille rencontrée dans un salon artistique pendant l’été 2018. Julie a reçu une demande inattendue qui allait changer à jamais ses ambitions en matière de couture. « J’ai participé à un salon au Cohasset Arts Center », a déclaré Julie à la station de télévision virtuelle WBZ-4 en février 2019, « et une petite fille est entrée dans ma vie. »

Cette petite fille de 10 ans s’appelle Julia Looker et elle habite à Cohasset. Julia est une élève de CM2 qui a le diabète de type 1. « Je lui ai demandé si elle pouvait me faire une robe sur mesure intégrant une pompe à insuline pour diabétique », a expliqué la jeune Julia à la chaîne de télévision, impatiente de trouver un moyen d’intégrer son équipement vital dans sa garde-robe d’une manière qui lui permettrait de courir, de sauter et de jouer comme les autres. Julie, à la fois touchée et intriguée par le défi, a accepté avec plaisir.

Le résultat de la rencontre de la couturière avec la petite fille est une création assez étonnante ; Julie a conçu et fabriqué à la main une robe au motif floral qui est à la fois mignonne et fonctionnelle, dotée d’une poche intégrée conçue de manière géniale pour cacher la pompe à insuline de Julia. La pompe, à peu près de la taille d’un téléphone portable, tient parfaitement dans la poche, qui est cousue sur le devant de la robe dans le même tissu. Un trou discret le long de la couture de la taille permet ensuite à Julia de faire passer le fil de la pompe jusqu’à un branchement sur sa jambe, afin de lui délivrer son insuline.

Image d’illustration – Shutterstock | UfaBizPhoto

Julie a même partagé une démo en ligne pour montrer comment fonctionne une de ses robes à motifs floraux colorés.

Expliquant comment les choses se font habituellement, Julia s’est amusée de porter une paire de shorts sous sa robe afin de tenir la pompe en place. Si elle avait porté un pantalon sans poches, une débâcle inutile aurait suivi pendant que Julia aurait essayé de trouver un moyen de tenir et de cacher la pompe d’une autre façon. Le design de Julie lui rend le processus de s’habiller beaucoup plus facile, et le résultat final est tellement plus élégant ! Les cauchemars de l’habillage appartiennent au passé pour Julia, qui a décrit le design de Julie comme « vraiment pratique ! Je l’aime beaucoup. »

Julie, qui a 51 ans selon Spotlight Stories, s’est peut-être forgé une nouvelle carrière par hasard. Peu de temps après, d’autres parents de petites filles atteintes de diabète de type 1 ont entendu parler des magnifiques créations de la talentueuse couturière et ont commencé à contacter Julie pour des robes uniques pour leurs propres filles. Jusqu’à présent, Julie a cousu environ 13 robes pour ses nouveaux clients. Elle les vend au détail jusqu’à 150 $ (soit un peu plus de 130 €) la robe. « Ce ne sont pas des tailleurs pour femmes comme je l’avais prévu », a admis Julie à la chaîne d’information, « c’est une idée complètement différente ! ». Mais ça marche.

Image d’illustration – Shutterstock | Kartinkin77

Julie est encore officiellement en apprentissage, mais nous pouvons affirmer qu’elle améliore déjà la vie des petites filles (et leur garde-robe) avec ses créations uniques. Elle a sans aucun doute déjà le sceau d’approbation d’une cliente heureuse : « Je trouve que c’est vraiment cool, parce que personne d’autre ne le fait vraiment », a affirmé la petite Julia, tout sourire.

RECOMMANDÉ