Andorre : construit en partie dans le vide à 2.700 mètres d’altitude, cet incroyable mirador est ouvert au public

Par Emmanuelle Bourdy
20 juillet 2021
Mis à jour: 20 juillet 2021

Depuis le 9 juillet, le mirador solaire de Tristaina, en Andorre, est ouvert au public. Situé à plus de 2 700 mètres d’altitude, cette impressionnante construction est en partie dans le vide. Les touristes, à condition qu’ils n’aient pas le vertige, peuvent ainsi apprécier la vallée d’Ordino sur ce belvédère panoramique de 25 mètres de diamètre.

Une construction impressionnante !

C’est sur le pic de Peyreguils, à 2 700 mètres d’altitude, que domine le mirador solaire. Depuis ce point,  les yeux peuvent contempler le panorama à 360 degrés, à savoir la station d’Ordino Arcalis, la vallée d’Ordino – qui a été désignée Réserve de la Biosphère par l’Unesco – mais également les lacs de Tristaina à l’Ouest, les vallées d’Auzat au nord, ainsi que le Pic d’Estats, qui est le plus haut sommet du massif du Montcalm dans les Pyrénées (3 143 mètres d’altitude). Ainsi que le rapporte France 3 Occitanie, ce promenoir panoramique mesurant 25 mètres de diamètre est d’autant plus impressionnant qu’une partie de sa structure est posée… dans le vide !

Cet ouvrage ahurissant, conçu par le cabinet andorran SRP et le cabinet d’architectes Trea, a nécessité l’assistance d’un hélicoptère afin de tracter les différents éléments de la construction. Le coût de l’opération avoisine les 400 000 €. La station andorrane espère ainsi faire un énorme coup de pub afin d’attirer les touristes en dehors de la saison hivernale, souligne ladépêche.fr. L’œuvre a d’ailleurs été inaugurée par la station de sports d’hiver d’Ordino Arcalis, dans les Pyrénées.

Le 7 août, un phénomène naturel solaire à ne pas rater !

Et ce cercle métallique, pesant plus de 32 tonnes, fait également office de cadran solaire, avec sa longue tige de 27 mètres qui se dresse en son centre. Celle-ci est inclinée à 42,55 degrés, nous précise France 3, ajoutant que cela correspond, selon ses coordonnées géographiques, à la latitude exacte du point où se situe le mirador.

Et depuis cette structure en forme d’anneau, les touristes pourront prochainement venir contempler un phénomène naturel – connu des anciens et redécouvert par Bonaventura Adellach lors de ses expéditions nocturnes au pic d’Arcalís – que l’on nomme la montagne solaire, précise France 3. Ce phénomène, qui se produit tous les 7 août à 7 h 37 du matin, permet d’observer le soleil à travers un trou dans la roche du pic d’Arcalis, mais durant 3 minutes seulement. Autant dire qu’il est préférable d’être ponctuel.

Pour admirer sans délai le panorama depuis cet ouvrage exceptionnel, on peut utiliser le forfait des remontées mécaniques pour la somme de 20 € par personne. Deux solutions s’offrent alors : le téléphérique de Tristaina ou le télésiège de Creussans, indique ladépêche.fr. Mais les plus sportifs pourront également s’y rendre à pied, alors avis aux amateurs de sensations fortes !

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ