Antibes : Ana la tortue, retrouvée il y a un an avec des crustacés sous son ventre, retourne ce jeudi à la mer

Par Michal Bleibtreu Neeman
2 juillet 2020
Mis à jour: 2 juillet 2020

Elle a été retrouvée en mai 2019 sur la plage de Sainte-Maxime. Baptisée Ana, la tortue caouanne a été soignée durant un peu plus d’un an au Centre de réhabilitation de la faune sauvage (CRFS) à Antibes, à cause des crustacés qui s’étaient accrochés à son ventre. Elle va pouvoir reprendre le large jeudi 2 juillet.

Il y a un peu plus d’un an, un promeneur avait remarqué une tortue échouée sur la plage de la Nartelle. Il a signalé sa présence à la police municipale de Saint-Maxime en mentionnant également qu’elle avait l’air d’être affaiblie, selon France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur. La police s’est adressée au CRFS de l’Association Marineland, à Antibes (Alpes-Maritimes), dont la mission est de soigner des tortues marines trouvées blessées ou échouées pour les libérer ensuite dans leur milieu naturel une fois qu’elles ont récupéré.

Ana de « anatifes »

Elle a été nommée Ana à cause des anatifes, appelés parfois « pouce-pied » qui se sont accrochés à son corps. Trois kilogrammes d’anatifes, qui ne sont pas des parasites mais des crustacés filtreurs qui se fixent sur des objets flottants, et dans ce cas sur le ventre de la tortue. Le corps d’Ana, qui pesait 22 kg, était donc alourdi par le poids supplémentaire de ces coquillages, ce qui a déséquilibré l’animal et l’a amenée à se retrouver sur la plage de la Nartelle. Mais les anatifes n’étaient pas la seule cause du désarroi de l’animal. Les vétérinaires du CRFS ont également trouvé dans son intestin un sac plastique qui entraînait des troubles digestifs et de la flottabilité importants.

« Tous les anatifes présents sur elle ont été retirés, un sachet plastique a été aussi trouvé dans son abdomen, une infection pulmonaire a été soignée, mais elle demeure en soins pour le moment », a dit un soigneur du CRFS à France 3.

Mais maintenant, Ana peut de nouveau retourner à la mer.

Une autre petite tortue caouanne a été remise à la mer mercredi 24 juin au large d’Antibes.

Tous les usagers de la mer sont invités à contacter la Fondation Marineland s’ils rencontrent une tortue en difficulté. Une permanence est assurée 7 jours/7 au 06 16 86 26 86.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ