Appel au boycott des magasins Gap après une pub avec une fillette voilée

10 août 2018
Mis à jour: 10 août 2018

« Jamais je n’accepterai de voir des petites filles voilées. Plus jamais je n’irai chez Gap ». Tels étaient les mots écrits par Marie-Christine Lang, député LREM de Paris sur son compte Twitter jeudi.

Il faut dire que depuis le lancement de sa nouvelle campagne publicitaire sur Twitter, visible pour l’instant au Royaume-Uni et aux États-Unis, Gap Kids a déjà fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux. Parmi les photos présentant la collection de la grande enseigne américaine, on peut voir une petite fille, âgée probablement de 8 ou 9 ans, habillée tout en denim et portant un hijab.

Cette photo a alors rapidement provoqué des réactions très controversées de nombreux internautes.

Colère chez beaucoup d’entre eux, rappelant les conditions de vie de certaines femmes voilées.

Dérision chez d’autres, demandant par exemple si la marque vend des hijab.

“Je pense que c’est très inclusif que vous ayez maintenant une fille qui porte un hijab dans vos publicités pour les vêtements d’enfants. Allez-vous commencer à vendre des adorables robes de mariées pour enfants et leur propre kit de mutilation génitale ?”

Approbation de certains qui y voient là un clin d’œil à la diversité culturelle.

En France, même si la publicité n’est pas visible, elle a rapidement été repérée par de nombreux internautes qui n’ont pas tardé à réagir, politiques y compris, à l’image de la député LREM, ou de cet ancien député UMP qui rappelle le sort de nombre de femmes iraniennes.

 

Sur son site français, Gap explique sa collection : « Cette saison, GapKids encourage les enfants à renouer avec l’école en célébrant les différences et en leur offrant de nouvelles sources d’inspiration ! L’été touche peut-être à sa fin, mais l’automne est un moment privilégié pour renouer, célébrer les différences et trouver de nouvelles inspirations. Notre campagne est portée par des enfants venus du PS13 de Harlem, New York, et nous faisons appel à leurs forces et leur créativité pour réaliser quelque chose de vraiment incroyable ! »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ