Après 17 ans sous terre, des milliards de cigales vont s’abattre sur la côte est américaine

Par Léonard Plantain
2 février 2021
Mis à jour: 2 février 2021

Cachées dans le sol depuis 2004, des milliards de cigales nommées Brood X vont prochainement faire surface dans 15 États américains.

C’est une information rapportée par le USA Today : aux États-Unis, une gigantesque colonie va émerger à partir de la mi-mai jusqu’à fin juin. En tout, 15 États seront touchés :  le Connecticut, l’Ohio, le Kentucky, l’Indiana, le Delaware, la Géorgie, l’Illinois, le Maryland, le Michigan, la Caroline du Nord, le New Jersey, New York, la Pennsylvanie, le Tennessee, la Virginie, la Virginie-Occidentale et Washington DC.

Concrètement, une fois à la surface, ces cigales vont « faire la cour, s’accoupler, voler, rendre fous les gens et être mangées par des prédateurs », a déclaré Michael J. Raupp, professeur d’entomologie à l’Université du Maryland.

Pourquoi rendre fou ? Car ces insectes peuvent émettre un bruit pouvant atteindre 80 à 100 décibels, soit l’équivalent d’un avion à basse altitude ou d’une tondeuse à gazon, en permanence.

Selon Michael J. Raupp, bien que ces insectes puissent mordre ou piquer, « ils ne vont pas nuire à vos animaux de compagnie ni emporter de jeunes enfants », a-t-il plaisanté. En revanche, il a recommandé de ne pas planter d’arbre avant début juillet, car les cigales endommagent les jeunes pousses.

Après l’accouplement, les cigales vont pondre dans les arbres et les œufs vont mettre 4 à 6 semaines pour éclore, relate CNews. Après l’éclosion, la progéniture descend des troncs pour se réfugier dans le sol. Les adultes, eux, vont tous mourir dans les jours qui suivent la ponte. « Chez les cigales, il existe 15 couvées qui ont un cycle de vie de 13 ou 17 ans », a précisé Michael J. Raupp.

Une fois sous terre, ces cigales n’hibernent pas, mais passent par différents stades de croissance, se nourrissent de la sève des racines des plantes et muent 4 fois avant d’atteindre la surface, au moment où la température atteint exactement 64 degrés Fahrenheit, soit 17,8 °C.

Concernant la raison de ce temps passé sous terre, cela reste un mystère pour les chercheurs. Selon eux, il pourrait s’agir d’une stratégie pour éviter les prédateurs. En effet, le fait d’être protégés dans le sol leur permet de procréer en abondance une fois adulte.

« Ils produisent tellement de descendants qui émergent simultanément, de manière synchrone, que même en remplissant le ventre de tous les prédateurs, il restera encore assez de descendants pour perpétuer l’espèce », a conclu Michael J. Raupp.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ