Après avoir envoyé un SMS à un mauvais numéro, ils tombent sur un bon samaritain qui leur offre son aide

Par CNN
17 septembre 2019
Mis à jour: 17 septembre 2019

Un SMS envoyé à un inconnu a fait beaucoup de bien à une famille qui avait besoin d’aide en Arizona.

Abby Fink pensait avoir envoyé un SMS à un ami d’une église, Alex Jakeman, a-t-elle déclaré à CNN.

« Salut frère Jakeman, c’est sœur Fink, j’apporterai le dîner demain, à quelle heure ce serait le bon moment pour te l’apporter ? », disait le SMS.

Le fils de 4 ans de la famille Jakeman, Noah, se battait pour sa vie. Le garçon souffrait d’une crise convulsive, il vomissait et souffrait d’insuffisance respiratoire, a déclaré sa mère à CNN.

Noah est atteint du syndrome de Lennox Gasteau, qui est un type grave d’épilepsie et de paralysie cérébrale. Il a des os fragiles, un développement anormal du cerveau, souffre d’autisme, il ne parle pas et est incapable de se déplacer seul, a ajouté sa mère.

Mais le message n’a jamais été transmis à la famille Jakeman. Il a atterri sur le téléphone d’une autre personne.

Cet individu, nommé M. Bill, m’a répondu par texto : « Oh super qu’est-ce que tu m’apportes ? Juste je n’aime pas les fruits de mer. »

« Au début, j’étais confuse parce que la réaction que j’ai eue de lui n’était pas celle d’une personne ayant un enfant en soins intensifs », a déclaré Mme Fink.

Une fois que Mme Fink a expliqué que le fils de son ami était en soins intensifs à l’Hôpital pour enfants de Phoenix, M. Bill a mis ses blagues de côté et a demandé comment il pouvait les aider.

Noah, 4 ans. (Alexandria Jakeman via CNN)

Après une certaine coordination, M. Bill a commencé à recueillir des fonds sur Facebook et a demandé à ses connaissances pour des dons de sang et d’argent afin d’aider la famille à payer les frais médicaux.

M. Bill voulait également que les gens envoient des cartes et des cadeaux à Noah pour que lorsque le garçon se réveillerait, il puisse « se voir entouré d’amour de la communauté ». M. Bill a déclaré qu’il n’est pas religieux, mais qu’il croit que « tout ce que chacun de nous avons, c’est l’un l’autre, alors c’est notre travail de veiller l’un sur l’autre ».

« Cela m’a fait réaliser que, même si la vie est difficile, j’ai beaucoup de chance », a ajouté M. Bill, qui est un père célibataire à temps plein vivant avec son fils adolescent. « Ma plus grande récompense dans tout ça est d’avoir eu l’occasion d’enseigner à mon fils une leçon de charité. »

Le jeune Noah est toujours en soins intensifs, mais il arrive parfois à faire de petits pas, le temps de sortir et de rentrer dans sa chambre d’hôpital, a dit son père M. Jakeman. À propos de M. Bill, Mme Fink a déclaré : « C’est incroyable, c‘est un parfait inconnu qui finalement a juste voulu passer à l’action. »

« Je lui ai dit que c’était un ange envoyé pour aider cette douce famille. »

Mme Fink et M. Bill ne se sont pas encore parlés directement, mais ils ont l’intention de se rencontrer dans les prochains jours.

RECOMMANDÉ