Après avoir bu une boisson énergisante, une écolière s’est retrouvée presque entièrement paralysée – maintenant, elle avertit les autres

Par Robert Jay Watson
24 août 2019 Mis à jour: 24 août 2019

Les boissons énergisantes font fureur de nos jours, mais avez-vous déjà pensé aux effets qu’elles pourraient avoir sur les adolescents et les enfants dont le corps est encore en développement ?

L’histoire d’une adolescente écossaise qui a connu une paralysie presque totale a fait réfléchir de nombreux parents sur les effets que ces boissons populaires pouvaient avoir sur leurs enfants.

Illustration – Shutterstock | Shanti Hesse

Beaucoup de gens savent que les boissons énergisantes contiennent souvent des quantités élevées de caféine et de sucre, ou d’autres édulcorants, qui augmentent la fréquence cardiaque et la tension artérielle, ce qui a été confirmé dans une étude de l’American Heart Association.

Mais pour Caitlin Fraser, une adolescente écossaise en forme et active qui était aussi danseuse de compétition, les symptômes n’étaient pas seulement inquiétants – ils mettaient sa vie en danger.

Il y a quelques années, quand Caitlin avait 13 ans, elle est sortie de son école, le collège Coatbridge dans le North Lanarkshire, à l’heure du déjeuner pour acheter une boisson énergisante de la marque Emerge dans une camionnette de crème glacée ; cette boisson populaire contient beaucoup de sucre, de la taurine (le principal ingrédient dans Red Bull) et de la caféine.

Bien que Caitlin ait eu un mode de vie sain, faisant beaucoup d’exercice pour sa pratique de danse, les boissons étaient trop fortes pour être métabolisées par son système. Des signes avant-coureurs sont rapidement arrivés et Caitlin a eu peur pour sa vie.

Illustration – Shutterstock | Diana Vucane
Beaucoup de jeunes sont de plus en plus dépendants des boissons énergisantes pour faire face aux horaires chargés (Illustration – Shutterstock | Antonio Guillem)

Les effets ont commencé quand Caitlin est revenue à l’école, comme elle l’a dit au Daily Mirror, « le côté droit de mon visage est tombé et je me demandais ce qui se passait, puis deux minutes plus tard, mon côté droit s’est complètement effondré et je n’ai plus eu aucune sensation ». Complètement terrifiée par cette paralysie soudaine, Caitlin a attiré l’attention des premiers intervenants qualifiés à l’école et a été envoyée à l’hôpital universitaire Monklands.

De là, Caitlin a subi une batterie complète de tests (y compris un électrocardiogramme) et a été transféré à l’Hôpital général de Whishaw. Cette jeune fille de 13 ans, qui n’avait jamais soupçonné avoir de problèmes de santé, était effrayée et confuse.

« Je n’avais aucune idée de ce qui se passait et j’étais très inquiète, je ne savais pas vraiment quoi penser », dit-elle au Mirror.

Le diagnostic était stupéfiant. Les médecins lui ont dit qu’elle souffrait d’une maladie rare appelée migraine hémiplagique, dans laquelle un côté du corps s’engourdit sporadiquement et finit par être temporairement paralysé. Selon le site web Migraine Trust, « la personne peut éprouver des difficultés d’élocution, des problèmes de vision ou de confusion. Cela peut être une expérience effrayante pour l’individu car ces manifestations sont similaires à celles d’un AVC. »

Bien que la cause n’ait pu être déterminée avec certitude, son père a déclaré au Mirror : « À mon avis, il se pourrait qu’il y ait eu trop de caféine. »

Les médecins étaient très préoccupés par l’état de santé de Caitlin et lui ont dit avec clarté ce qu’elle devait faire : « Les médecins et le consultant m’ont dit que si je recommence à boire ce genre de boisson, je pourrais faire un arrêt cardiaque », a-t-elle dit au Mirror.

Une autre boisson énergisante aurait pu tuer Caitlin Fraser (Illustration – Shutterstock | Fotos593)

Depuis, Caitlin et sa mère tentent d’attirer l’attention des autres enfants et des parents sur les dangers que posent ces boissons apparemment inoffensives. Caitlin a partagé ce message avec les lecteurs du Mirror : « S’il vous plaît, essayez de réduire ces boissons énergisantes car c’est une expérience très, très effrayante, mais je suis si contente d’avoir eu mes amis et ma famille pour m’aider à traverser cela. »

Sa mère, Laura Fraser, croit que le gouvernement et les écoles doivent faire beaucoup plus pour protéger les enfants de ces boissons qui créent une dépendance. « Je sais que des centaines d’enfants de l’école de Caitlin achètent ces boissons régulièrement, elles sont disponibles gratuitement ou bon marché et commercialisées avec une apparence colorée et pleine d’énergie », a déclaré sa mère au Mirror.

Son idée ? Fixer une limite d’âge pour ces boissons, comme c’est déjà le cas pour d’autres substances dangereuses comme le tabac et l’alcool, afin d’assurer la sécurité des enfants.

« Je voulais avertir les autres parents d’inciter leurs enfants à la prudence. Ça aurait pu être bien pire. »

Les boissons énergisantes sont distribuées aux endroits où les adolescents et les enfants peuvent se les procurer. (Illustration – Shutterstock | BluIz60)
RECOMMANDÉ