Après avoir jusqu’à envisagé le suicide pendant le confinement, ce jeune autiste de 20 ans trouve un emploi dans un bar

Par Louise Bevan
7 avril 2021
Mis à jour: 9 avril 2021

Un appel à l’aide lancé sur les médias sociaux par la mère d’un jeune autiste de 20 ans a trouvé écho. Celui-ci a non seulement trouvé deux emplois, mais aussi de la chaleur humaine au sein de la solitude écrasante due au confinement.

Khobe Tyre aime les parodies au cinéma, les câlins et raconter des blagues. Après les cours au lycée, il travaillait comme ouvreur dans un cinéma jusqu’à ce que celui-ci ferme en raison de la pandémie, le laissant totalement désœuvré.

L’isolement du confinement l’a même poussé à envisager le suicide.

Khobe Tire et sa mère Shalayna (Avec l’aimable autorisation de Shalayna Tire)

C’est alors que sa mère, Shalayna, a lancé un appel sur Instagram, dans l’espoir de rencontrer d’autres parents de personnes adultes ayant des besoins spéciaux.

En quelques heures, des centaines de messages se sont compilés.

L’un d’eux est sorti du lot.

Amy Kennett, mère de quatre enfants, est propriétaire du Old West Homebrew Saloon, dont elle a démarré l’exploitation dans une remorque de camion, et qui est devenu maintenant un magasin dans la rue principale de Florence en décembre, servant des thés, des sodas et des glaces.

Sa fille, Abigail, est atteinte de paralysie cérébrale et son fils, Thomas, le frère jumeau d’Abigail, est autiste.

« Nous avons créé cette entreprise pour nos enfants et pour notre famille, et aussi dans l’espoir que cette entreprise se développe pour que nous puissions embaucher d’autres personnes ayant des besoins particuliers », a déclaré Amy à Epoch Times.

Amy a immédiatement voulu contacter Khobe. Avec sa mère, ils se sont rencontrés pour la première fois en mars et ont annoncé leur collaboration sur Facebook.

Khobe avec Amy Kennett (Avec l’aimable autorisation d’Amy Kennett)

« L’histoire de ce jeune homme sur les médias sociaux m’a vraiment émue et je me devais de l’aider », a posté Amy. « Nous sommes ravis qu’il rejoigne la famille d’Old West. »

Old West enseigne le savoir-faire et le savoir-être professionnels nécessaires au travail quotidien destiné aux employés ayant des besoins spéciaux, notamment le relationnel client, la prise de commandes et le travail à la caisse. Thomas, le fils d’Amy, a été chargé de former Khobe.

Après une journée de travail, il « se débrouillait très bien… De plus, Il est drôle », dit Amy. « Il raconte des blagues à tous les clients. Il s’est immédiatement très bien intégré à ma famille et à mes enfants. »

« C’est vraiment chouette », a déclaré Khobe à ABC. « J’ai pu voir des personnes auxquelles je pouvais m’identifier, ils étaient comme moi. »

Thomas entraîne Khobe au Old West Homebrew Saloon (Avec l’aimable autorisation d’Amy Kennett)

En plus de travailler à Old West, Khobe s’est vu offrir un deuxième emploi, le week-end, en tant qu’agent d’accueil dans un autre établissement, où il distribue des cartes du site et peut discuter avec les visiteurs.

Shalayna a déclaré que le fait de ne pas travailler pendant presque un an a été très dur pour son fils.

« Le fait d’avoir maintenant deux endroits où travailler a été très, très bon pour lui », a-t-elle déclaré. « Il a l’occasion d’interagir avec les gens et de raconter ses blagues, ce qu’il préfère par-dessus tout ! »

Depuis qu’elle a embauché Khobe, Amy a été contactée par d’autres parents d’enfants à besoins spécifiques, ce qui l’a amenée à proposer à la Chambre de commerce de Florence l’idée d’un forum annuel de recrutement.

Son prochain objectif est de faire de Florence une ville certifiée pour l’autisme, en veillant à ce que les soins de santé, l’éducation, les pouvoirs locaux et l’industrie hôtelière soient équipés pour servir les personnes souffrant de troubles cognitifs.

« Je pense que la gentillesse peut accomplir de grandes choses », a déclaré Amy.

« Mes enfants, les autres personnes atteintes d’un trouble du spectre autistique ou de tout autre handicap, sont comme vous et moi et ils veulent avoir des opportunités et une chance de s’épanouir, de réussir. »

Khobe à son deuxième emploi, accueillant des visiteurs chez Schnepf Farms (Avec l’aimable autorisation de Shalayna Tire)
Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ