Après la décision du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), Eric Zemmour n’aura plus d’émission sur CNews

Par Epoch Times avec AFP
13 septembre 2021
Mis à jour: 14 septembre 2021

Locomotive des audiences de CNews depuis 2019, Eric Zemmour n’interviendra plus dans l’émission « Face à l’info », a annoncé lundi la chaîne, contrainte comme tous les médias audiovisuels de décompter le temps de parole du polémiste qui ne cache plus ses vélléités présidentielles.

« Bien qu’Eric Zemmour ne se soit pas déclaré candidat à l’élection présidentielle qui aura lieu dans 7 mois, le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) » oblige Cnews à prendre cette décision, regrette ainsi la chaîne du groupe Canal+. « J’en suis fort triste », a commenté ce lundi matin Eric Zemmour, invité sur CNews. « Je pense que c’était inévitable. Je pense que le CSA l’a fait exprès, l’a fait volontairement ».

« Finie l’aventure des mousquetaires », a de son côté réagi Christine Kelly, la présentatrice de « Face à l’info ». « Fini le chroniqueur sur mon plateau, place à l’invité sur les plateaux. À ce soir 19h, pour la suite … », a-t-elle tweeté.

On prête depuis plusieurs mois au polémiste de 63 ans une ambition présidentielle. Il a d’ailleurs affirmé samedi qu’il « n’avait pas peur » d’être éventuellement candidat, qu’il en avait « envie », mais qu’il voulait « choisir son moment ».

Mercredi, le CSA avait demandé aux médias audiovisuels de « décompter », à partir du lendemain, ses « interventions » portant « sur le débat politique national ». Une décision qui semble avoir profité, au moins temporairement, aux audiences de la chaîne.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ