L’évêque de Nice déclare ne pas être « Charlie » mais défend la liberté d’expression

Par Epoch Times avec AFP
1 novembre 2020
Mis à jour: 1 novembre 2020

Sous haute sécurité, les catholiques de Nice se recueillent dimanche pour la Toussaint avec une prière particulière pour leurs trois « martyrs » tués dans l’attaque au couteau contre une de leurs églises il y a trois jours.

Au centre de Nice dimanche, de nombreux fidèles sont venus aux premières messes de la Toussaint dans l’église du Voeu, placée sous la surveillance des militaires mitraillette à la main, a constaté un journaliste de l’AFP.

« J’appréhendais, j’avais peur de venir », explique Claudia, 49 ans, qui, rassurée par la présence des forces de l’ordre s’est décidée finalement à assister à l’office religieux. « Il faut montrer qu’on n’a pas peur, que nous sommes là », poursuit-elle.

« Il faut pouvoir donner le signal à d’autres que nous restons debout! Notre liberté d’expression c’est justement notre liberté d’ouvrir nos églises où nous proclamons que notre foi est un message d’amour », a insisté l’évêque de Nice, Mgr André Marceau, dans une interview samedi à Nice-Matin.

Tout en appelant les musulmans à « prendre des mesures » contre l’extrémisme, il a affirmé ne pas « être Charlie », en référence à l’hebdomadaire satirique qui avait publié les caricatures de Mahomet.

D’autres évêques en France se sont interrogés sur l’usage de ces dessins et les limites de la liberté d’expression.

FOCUS SUR LA CHINE – Corruption : 390 000 fonctionnaires sanctionnés



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ