Après une étude italienne, une étude belge montre l’efficacité de l’hydroxychloroquine dans le traitement contre le coronavirus

Par Emmanuelle Bourdy
29 août 2020
Mis à jour: 29 août 2020

L’hydroxychloroquine fait beaucoup parler d’elle. Une étude italienne puis récemment une étude belge ont prouvé que la mortalité des patients atteints du coronavirus avait baissé de 30% grâce au traitement à base d’hydroxychloroquine.

En Belgique, l’utilisation hors autorisation de mise sur le marché de l’hydroxychloroquine à faible dose, a été recommandée pour les patients hospitalisés et atteints de coronavirus. Ces patients ayant été diagnostiqués et traités tôt ou tard après l’apparition des symptômes.

Une étude belge passée sous silence

France-Soir relate en effet que l’hydroxychloroquine a permis de diminuer considérablement la mortalité due au coronavirus. C’est ce que montre une récente étude belge, publiée dans l’International Journal of Antimicrobial Agents.

Le journal s’interroge par ailleurs sur le fait que les résultats de cette étude, réalisée sur environ 8 000 patients atteints du coronavirus, soient passés sous silence. Effectivement, les médias aussi bien que le Conseil Scientifique et le ministère de la Santé n’ont pas abordé le sujet. Les effets de l’hydroxychloroquine sont toutefois limités et une interaction avec d’autres médicaments est nécessaire, rapporte encore France-Soir.

Une étude italienne avait également prouvé l’efficacité de l’hydroxychloroquine 

En Italie, les combinaisons de chloroquine et de l’inhibiteur de la protéase du HIV lopinavir/r ont été recommandées dans un premier temps pour ensuite être découragées par l’agence réglementaire italienne des médicaments (AIFA), pour de mystérieuses raisons.

En effet, la situation sanitaire de l’Italie s’était améliorée, après que l’agence de santé italienne a décrété, le 17 mars 2020, l’usage et le remboursement de l’hydroxychloroquine comme traitement pour les patients atteints du coronavirus.

Selon une étude italienne récente – réalisée sur un peu moins de 3 500 patients hospitalisés et atteints de coronavirus – « l’utilisation de l’hydroxycholoroquine est associée à une réduction de 30% de la mortalité ». Cette étude avait été réalisée entre le 19 février 2020 et le 23 mai 2020, sur des patients ayant reçu l’hydroxycholoroquine aussi bien que sur des patients qui n’en avaient pas reçu.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ