Des archéologues déterrent un poignard de cristal vieux de 5000 ans dans une tombe mégalithique en Espagne

Par Jenni Julander
3 février 2021
Mis à jour: 3 février 2021

En Espagne, des archéologues ont découvert un poignard de cristal vieux de 5 000 ans qui remonte jusqu’aux civilisations préhistoriques. Non seulement cette relique est assez rare, mais les chercheurs pensent que ses utilisateurs espéraient accéder à des « pouvoirs magiques » en la maniant, entre autres.

Dans le tombeau mégalithique de Montelirio tholos, situé dans le sud-ouest de l’Espagne, les chercheurs ont découvert un trésor d’artefacts. On y trouvait 25 pointes de flèche en cristal, un noyau pour la fabrication des armes et, plus remarquable encore, une dague en cristal datant de 3 000 ans avant Jésus-Christ.

(Avec l’aimable autorisation de Miguel Ángel Blanco de la Rubia)
(Avec l’autorisation de Miriam Luciañez Triviño)

D’après le site My Modern Met, la dague aurait nécessité un savoir-faire incroyable pour être fabriquée. Il n’est pas rare de trouver du cristal de roche comme celui-ci dans les sites ibériques de la fin de la préhistoire, mais c’est le contexte de la tombe qui nous éclaire sur la façon dont les objets étaient utilisés.

La fouille elle-même a duré trois ans, de 2007 à 2010, et les chercheurs ont finalement publié leurs conclusions en 2015.

Les chercheurs affirment que le placement des 25 corps découverts à l’intérieur de la tombe est significatif. Les restes de plusieurs femmes ont été trouvés, disposés en cercle près des restes d’un individu qui aurait pu être un chef. Les analyses ont également révélé que plusieurs femmes et au moins un homme sont morts après avoir ingéré du poison.

Dans la tombe, on a trouvé des morceaux de lames en or et des objets en ivoire, ainsi que « des linceuls ou des vêtements faits de dizaines de milliers de perles perforées et décorés de perles d’ambre ».

(Avec l’aimable autorisation de Miguel Ángel Blanco de la Rubia)
(Avec l’aimable autorisation de Miguel Ángel Blanco de la Rubia)

Les chercheurs pensent que les pointes de flèches en cristal étaient une sorte d’offrande rituelle, car elles étaient placées ensemble en grappe.

La dague de cristal de 8,5 pouces a été découverte dans une chambre complètement séparée, où elle avait été logée avec un manche et un fourreau en ivoire.

En raison de la rareté du cristal dans la région, ainsi que de l’habileté requise pour fabriquer une telle arme, les chercheurs pensent que la dague appartenait à un individu en position de pouvoir.

« Les armes en cristal représentent probablement un attirail funéraire uniquement accessible à l’élite de cette époque », ont écrit les chercheurs. « D’autre part, le cristal de roche devait avoir une signification symbolique en tant que matière première investie de significations et de connotations particulières. La littérature fournit des exemples de sociétés dans lesquelles le cristal de roche et le quartz en tant que matières premières symbolisent la vitalité, les pouvoirs magiques et un lien avec les ancêtres. »

Le but exact de la dague de cristal et des autres armes en cristal reste un mystère. Cependant, il est clair que cette découverte offre un aperçu sans précédent des cultures préhistoriques.

(Avec l’aimable autorisation du professeur L. García Sanjuán)
Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ