Ardèche : travaillant plus de 80h par semaine, cette pharmacienne ne parvient pas à recruter de salarié

Par Sarita Modmesaïb
20 septembre 2021
Mis à jour: 20 septembre 2021

Dans le Sud-Est, une jeune pharmacienne ne compte plus ses heures afin de garder son officine ouverte, n’arrivant pas à recruter un salarié.

Dans la série des offres d’emploi innombrables non pourvues, donnez-moi une pharmacie en Ardèche.

C’est ce que vit en ce moment Coralie Dalleau. Cette jeune pharmacienne s’est retrouvée seule à gérer l’officine après le départ de son patron il y a neuf mois de cela, rapporte ainsi RMC.

Satilieu est pourtant un charmant village du sud est de la France, en Ardèche, et Coralie Dalleau a tout essayé : elle a déposé des annonces sur Pôle emploi, sur le Bon Coin, dans des sociétés d’intérim et même dans les universités.

70 à 80 heures par semaine

« Ça fait neuf fois que je fais du six jours sur sept non-stop, sans vacances, sans jours de repos parce que je suis la seule pharmacienne et la pharmacie ne peut pas être ouverte si je ne suis pas là », relate Mme Dalleau sur RMC.

« La vie privée très sincèrement, il n’y en a pas du tout en ce moment. J’ai deux enfants en bas âge et pour le coup, je ne les vois pas beaucoup. »

Elle évalue son temps de travail à « 70-80 heures par semaine », espérant que le recrutement d’un salarié lui permettra « de calmer le rythme » qu’elle s’impose depuis.

Si elle propose un emploi en CDI à temps plein, Coralie Dalleau est prête aussi à recruter quelqu’un pour « deux semaines » si cela peut arranger l’employé.

Les avantages sont aussi conséquents, le logement étant pris en charge par la pharmacie avec un emploi du temps de quatre jours adaptables.

Côté salaire, la jeune maman et pharmacienne propose « entre 2 500 et 3 000 euros nets par mois, voire plus si elle trouve un pharmacien expérimenté ».

Toute personne intéressée peut alors contacter l’adresse mail de « RMC s’engage pour vous » : rmcpourvous@rmc.fr.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ