Argentine – le Sénat a rejeté la législation sur l’avortement

16 août 2018
Mis à jour: 16 août 2018

Le Sénat argentin a rejeté la législation de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) dans la nuit du 8 au 9 août, après une délibération qui a duré 17 heures. La décision a été prise par 38 voix contre 31, alors que les députés avaient approuvé la loi.

Le débat sur l’avortement a profondément divisé la société argentine. L’Église s’est fortement mobilisée contre le projet de loi, du Vatican aux paroisses des 24 provinces d’Argentine.

Le président argentin Mauricio Macri, opposé à l’IVG, a impulsé le débat sur l’avortement au parlement, une première dans l’histoire du pays sud-américain.

D’après les estimations, 500 000 avortements sont pratiqués chaque année en Argentine, dans des cliniques privées ou dans des conditions d’hygiène très précaires en fonction de la situation économique.

Si cet article vous a intéressé, partagez-le et écrivez un commentaire.

 

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à le partager !

Plus de 20 images de l’univers montrant
que l’humanité est petite et insignifiante

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ