Ariège : d’étranges visites nocturnes inquiètent les résidents et le personnel soignant d’une maison de retraite

Par Séraphin Parmentier
12 décembre 2019 Mis à jour: 12 décembre 2019

Afin de rassurer ses pensionnaires et ses employés, la direction de la maison de retraite de Bellissen a fait appel aux services d’une société de surveillance.

Depuis quelques semaines, un Ehpad de la ville de Foix est la proie d’un étrange phénomène qui inquiète le personnel de l’établissement ainsi que certains résidents.

La maison de retraite de Bellissen est en effet le théâtre d’une curieuse activité nocturne.

« La nuit, l’établissement ne compte que trois aides-soignantes, pour une centaine de résidents. Elles font des rondes régulières et répondent aux demandes des pensionnaires. L’établissement est plongé dans l’obscurité : les lumières ne se déclenchent qu’à leur passage. Et c’est là qu’elles ont commencé à remarquer ces faits inhabituels », confie Virginie Fachon – secrétaire générale adjointe de la CGT-Chiva – dans les colonnes de La Dépêche.

Parmi les curiosités relevées par le personnel soignant, des portes ouvertes alors qu’elles avaient été fermées ou des lumières rallumées après avoir été pourtant éteintes quelques instants auparavant.

Un pensionnaire de la maison de retraite aurait également affirmé avoir « même vu un homme, assis au pied de son lit, qui l’aurait menacé de mort s’il criait », rapportent les journalistes de La Dépêche.

« Les personnels sont affolés », ajoute Manuel Tellez, secrétaire général de la CGT-Chiva.

Le mystère reste entier

Soucieuse de rassurer son personnel et ses pensionnaires, la direction de la maison de retraite a décidé de recourir aux services d’une société de surveillance afin de mener des rondes.

Une initiative jugée tardive par M. Tellez, qui regrette également que les caméras de vidéosurveillance de l’Ehpad soient en panne.

Si ces rondes n’ont donné aucun résultat pour le moment, un agent a déclaré qu’il avait aperçu une ombre vêtue d’une blouse blanche derrière une baie vitrée.

Une plainte a également été déposée au commissariat de Foix.

RECOMMANDÉ