Ariège : naissance du premier ourson de l’année dans le massif des Pyrénées

Par Léonard Plantain
21 mai 2020
Mis à jour: 21 mai 2020

En début de semaine, une femelle a été vue accompagnée d’un ourson dans le secteur de Bethmale en Ariège. Il s’agit de la première naissance de l’année répertoriée dans le massif des Pyrénées.

Avec la sortie d’hivernation des ours dans les Pyrénées vient l’observation des naissances, lorsque les femelles s’aventurent avec leur progéniture hors des tanières.

Bien que discret, au point où certains oursons sont découverts un an après leur venue au monde, ce mardi, pour la première fois de l’année, un ourson a été aperçu en Ariège, dans le secteur du Bethmale, au côté de sa maman.

Une naissance confirmée par les services de l’état, qui assurent le suivi de la population des plantigrades dans le massif, relate France3-région.

Alain Reynes, président de l’Association Adet – Pays de l’ours, s’est rapidement réjoui : « Logiquement, on peut espérer une dizaine de naissances, comme l’an dernier. Les femelles donnent naissance à un ou 2 oursons, parfois 3, mais c’est plus rare. »

Pour les défenseurs des ours, cette première naissance est une bonne nouvelle. D’autant que les oursons ont 75 % de chances de survie pour leur première année d’existence.

Des observations sont également faites régulièrement et ont montré la bonne santé des ours dans les Pyrénées. Ces animaux sont repérés visuellement ou grâce à des traces (empreintes, déjections, poils) par les équipes du suivi de l’ours – des équipes de l’Office national de chasse et de la faune sauvage sur l’ensemble du massif pyrénéen.

Actuellement chaque année, 5 à 6 naissances minimum ont été observées, allant jusqu’à 10 oursons.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ