Ariège : Parti « se dégourdir les jambes », un couple de trentenaires marche pendant plus de 1000 km

Par Séraphin Parmentier
12 septembre 2020
Mis à jour: 12 septembre 2020

Vivant du côté de Metz (Moselle), Adeline et Dorian ont parcouru 1075 km en 54 jours afin de « faire un petit coucou surprise » à la mère du jeune homme, domiciliée en Ariège.   

Il y a quelques semaines, Adeline et Dorian, un couple de trentenaires mosellans, se sont lancés dans une aventure particulière : un périple d’un peu plus de 1000 kilomètres à pied.

« On a claqué la porte de notre appart et on est parti ! » raconte le couple dans les colonnes de La Dépêche. « Au départ, l’idée était de marcher pour se dégourdir les jambes. Puis, celle de rejoindre Compostelle nous a effleuré l’esprit », ajoute-t-il.

Adeline et Dorian ne comptaient toutefois pas faire le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

« Ce n’était pas notre but, nous nous sommes contentés d’aller à Carla-Bayle [un village de l’Ariège, ndlr], où habite ma mère », sourit Dorian. Un trajet de 1075 km pour « faire un petit coucou surprise » à la mère du trentenaire.

Avant de prendre la route, le couple n’a toutefois rien laissé au hasard : « Bien sûr, on a minutieusement préparé notre voyage, estimé le temps et les kilomètres, évalué les difficultés que nous pourrions rencontrer. »

 

Une expérience qu’ils n’oublieront pas de sitôt

Adeline – elle est dessinatrice – et Dorian – lui est menuisier – sont arrivés à bon port début juillet, après 54 jours de marche.

« On marchait entre six heures et huit heures par jour, démarrant assez tôt, vers 7 h. On s’arrêtait pour un petit-déjeuner et à midi, puis on faisait une petite sieste et nous repartions. Le soir, il fallait trouver un coin tranquille pour planter la tente. Un soir, il pleuvait ; on a passé la nuit dans une église. Heureusement, personne n’est venu nous déloger ! » témoignent les deux tourtereaux.

Pendant leur parcours à travers l’Hexagone, jalonné de nombreuses visites et autant de rencontres, Adeline et Dorian ont exploré plusieurs villes telles que Langres (Haute-Marne), Cluny (Saône-et-Loire), Le Puy-en-Velay (Haute-Loire), Conques (Aveyron) ou Toulouse (Haute-Garonne).

Le couple compte désormais exploiter le journal de bord tenu pendant l’aventure afin de réaliser un livre souvenir qui relatera leur expérience en intégrant des photos du périple.

FOCUS SUR LA CHINE – Des poissons morts sur 4 km de plage en Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ