Une arrière-grand-mère de 77 ans continue à travailler comme infirmière covid-19: «C’est plus qu’un simple devoir»

Par Robert Jay Watson
29 avril 2020
Mis à jour: 29 avril 2020

Le virus du PCC n’a épargné aucun groupe d’âge, mais il a particulièrement mis en danger la santé des personnes âgées. Toutefois, cela n’empêche pas une arrière-grand-mère de 77 ans de travailler 12 heures, de nuit, sur les lignes de front du covid-19.

L’inhalothérapeute Linda Guzman, du centre médical de l’hôpital Alhambra, ne se considère pas comme une héroïne. « C’est mon travail », a-t-elle déclaré à ABC7. « Je dois faire ce que je peux pour aider pendant cette crise. »

Bien que Mme Guzman ait déclaré qu’elle se sentait « effrayée » en raison de la situation à haut risque, elle ne laisse pas cela l’empêcher de faire son devoir en luttant contre le virus du PCC (Parti communiste chinois), communément appelé le nouveau coronavirus. « Je sens que je peux encore apporter ma contribution, alors je le ferai », a-t-elle déclaré.

My mom is THE greatest person in the world!! High risk and should be at home (76 years old) but out working night shift…

تم النشر بواسطة ‏‎Kelly Guzman‎‏ في السبت، ١٨ أبريل ٢٠٢٠

Si son travail d’inhalothérapeute est particulièrement difficile et dangereux étant donné que le virus cible les poumons, Mme Guzman souligne qu’elle « fait cela depuis près de 45 ans ».

« Je détesterais penser que les hôpitaux sont réduits pendant que je suis assise devant la télévision », a-t-elle déclaré. « Cela ne me ferait pas plaisir, surtout que je suis qualifiée pour travailler. »

Sur son site web, le CDC note que « 8 décès sur 10 signalés aux États-Unis concernent des adultes âgés de 65 ans et plus » et estime qu’entre 31 et 59 % des adultes pour lesquels le covid-19 a été détecté ont entre 65 et 84 ans. Ce qui met Linda Guzman, qui, en plus de toutes ces statistiques, travaille dans un hôpital qui traite les patients atteints du virus, en plein dans la ligne de mire.

تم النشر بواسطة ‏‎Linda Susan Cuevas Guzman‎‏ في الجمعة، ١٣ ديسمبر ٢٠١٩

En plus de travailler à l’hôpital, Linda Guzman s’occupe de sa mère, âgée de 96 ans. Les membres de la famille de cette infirmière chevronnée, dont ses quatre enfants, huit petits-enfants et arrière-petits-enfants, sont à la fois fiers de son dévouement au travail et inquiets pour sa santé.

Kelly, la fille de Mme Guzman, qui travaille également dans le secteur des soins de santé, a publié une photo et une appréciation de sa mère sur Facebook. Elle a écrit : « Risque élevé et devrait être à la maison (76 ans) mais travaille de nuit pour s’occuper de ces patients !! »

La fière fille a dit que sa mère prend son service à 19 heures tous les soirs et ne le termine qu’à 7 heures du matin ; elle a décrit sa mère comme « exceptionnelle ».

تم النشر بواسطة ‏‎Linda Susan Cuevas Guzman‎‏ في السبت، ١٢ يناير ٢٠١٩

En tant que travailleuse de la santé, Mme Guzman a déclaré qu’elle comprenait pourquoi sa famille et ses amis s’inquiétaient pour elle, mais qu’elle essayait de les rassurer en leur disant : « Regardez, c’est ce que je fais. Je suis totalement couverte. Je vais bien, alors ne vous inquiétez pas. »

Linda Guzman est l’un des précieux combattants de première ligne en matière de soins de santé qui ont été appelés à agir contre cette pandémie apparemment sans précédent. De nombreux hôpitaux aux États-Unis et dans le monde entier sont tellement à court de personnel qu’ils demandent aux médecins et aux infirmières à la retraite de reprendre le travail.

Malgré le fait que de nombreux retraités aient plus de 65 ans et courent un grand danger personnel, le nombre de bénévoles dans le monde est impressionnant. Mme Guzman a déclaré qu’au-delà du devoir qu’elle a en tant que professionnelle de la santé, elle a le sentiment de vouloir aider les patients.

« Mais c’est plus que du devoir », a-t-elle déclaré. « J’aime ça. »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ