Un maitre de l’Origami crée un étonnant chevalier médiéval avec épée et bouclier à partir d’un simple morceau de papier

Par Michael Wing
13 octobre 2021
Mis à jour: 13 octobre 2021

L’origami, forme d’art japonaise, est un art d’une élégante simplicité, et tout spécialiste de l’origami sait combien il est difficile de créer une œuvre d’art à partir du pliage d’une seule feuille de papier.

Un origamiste professionnel finlandais, Juho Könkkölä, qui aime l’origami depuis son plus jeune âge, a commencé à innover des figures fantaisistes sophistiquées en origami « par ennui » en 2018. Juho a travaillé dur pour produire ses propres modèles de figures originales en origami, la première œuvre étant un merveilleux « hors-la-loi » équipé d’un bouclier et d’une épée – pas des pièces composites apposées ensemble, mais une seule pièce dans son ensemble.

(Avec l’aimable autorisation de Juho Könkkölä )

L’été dernier, l’artiste, qui cherche toujours à améliorer et à perfectionner ses créations, a achevé sa quatrième version du hors-la-loi, « Knight 2021 », créant un chevalier à part entière en armure brillante, équipé d’une très longue épée et d’un bouclier de combat orné d’une croix. Il a publié sur YouTube une vidéo en accéléré de la réalisation de son chef-d’œuvre en papier, attestant que le chevalier est bien composé d’une seule pièce de papier, sans aucune découpe.

Cela dit, le pliage de la pièce finale a nécessité beaucoup de préparation ; plusieurs essais ont été effectués sur des feuilles d’exercice pour tester et perfectionner la technique ; un modèle de pliage a été dessiné ; et le papier a dû être minutieusement « pré-crénelé » verticalement, horizontalement et en diagonale, avant que ce qui allait devenir la pièce finale soit plié.

Regardez l’impressionnante vidéo en temps réel de Juho ici :

« Les éléments clé de l’art de l’origami sont la feuille de papier et votre vision artistique. C’est aussi simple que cela », a-t-il déclaré pour Epoch Times. « Vous n’avez besoin que de vos pensées, de vos mains et du matériau sur lequel vous travaillez. La partie pensée peut être assez complexe par rapport à ce concept, cependant. »

Le chevalier a été plié à partir d’un morceau de papier de riz de Wenzhou mesurant 68 centimètres sur 68 ; ce matériau en lui-même n’est pas propice au pliage, et a donc dû être traité avec une solution de méthylcellulose pour faciliter de meilleurs plis. Le papier de riz est si fin que certaines parties de la pièce finale, comme la paume de la main armée du chevalier, sont pliées 50 fois, ce que seul ce type de papier permet. Le chevalier terminé mesure 18 centimètres de haut.

Découvrez le plus impressionnant chevalier en armure de Juho, plié à partir d’une seule feuille de papier :

(Avec l’aimable autorisation de Juho Könkkölä)

Selon Juho, le plus grand défi de l’origami est de surmonter les limites de cette forme d’art. « Il n’est pas simple de créer une idée qui vous vient à l’esprit en pliant une feuille de papier carrée. Le processus de transformation des idées en une pièce originale finie nécessite des années de pratique pour bien faire », a-t-il ajouté.

« Lorsque j’ai commencé à concevoir mes propres figurines, j’ai accepté ces limites, je les ai laissées dicter les idées de personnages. Les premières créations étaient des personnages encapuchonnés, car je ne savais pas comment faire une tête ou un visage. Aujourd’hui, avec suffisamment de pratique, je me trouve beaucoup moins limité par cet art. »

(Avec l’aimable autorisation de Juho Könkkölä)
(Avec l’aimable autorisation de Juho Könkkölä)

Rejoignez-nous sur Télégram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ