Assa Traoré pose avec des chaussures de luxe Louboutin pour dénoncer les discriminations

Par Laurent Gey - Epoch Times
18 juin 2021
Mis à jour: 18 juin 2021

La militante antiraciste Assa Traoré est apparue mercredi sur les réseaux sociaux avec des chaussures de la marque de luxe Christian Louboutin, assurant qu’elle était devenue l’ « égérie » d’une collection créée pour sensibiliser contre les « violences policières ». Une affirmation démentie peu après par la marque de luxe.

Sur la photo publiée sur les réseaux sociaux, on voit la militante Assa Traoré poser poing levé et avec des escarpins Louboutin à semelles rouges aux pieds.

« Je vous remercie chaleureusement de l’honneur que vous me faites en m’associant à votre campagne pour l’égalité et la justice pour tous, en y engageant votre prestigieuse marque Louboutin. » peut-on lire sur le post de la page Facebook.

Dans un communiqué de presse publié jeudi soir, le créateur de la marque Christian Louboutin a démenti ses dires. Il explique ne pas considérer Assa Traoré comme « égérie » de la marque: « Avec tout le respect porté à ces personnes, nous n’avons considéré aucune d’elles comme étant une ‘égérie’. « 

La marque s’est cependant bien lancée dans une opération marketing mettant en scène son soutien au mouvement Black Lives Matter. « Sachant Assa Traoré sensible à ces sujets elle fait partie, parmi quelques 200 personnes en France et à l’étranger, a avoir été contactée pour, si elle le souhaitait, relayer le projet », précise Louboutin.

L’image a rapidement fait polémique sur les réseaux sociaux

Dans son post Facebook, Assa Traoré explique qu’elle participe à la campagne « pour l’égalité et la justice pour tous », aux côtés d’Idris Elba et de sa femme Sabrina et que « 100% des fonds seront reversés à des organisations luttant contre les violences policières et le racisme ».

Sur les réseaux sociaux, cette collaboration suscite la polémique, Assa Traoré s’étant déclarée plusieurs fois anticapitaliste. Certains dénoncent dans cette alliance entre une militante antiraciste et une entreprise de luxe « le juteux business de la lutte contre les discriminations ».

Certains commentateurs sont aussi scandalisés de voir une figure controversée de l’extrême gauche associée à une marque de luxe. « Après la signature de son partenariat avec les célèbres chaussures de luxe, qu’on se le dise, quand Assa Traoré foule la vérité des faits, c’est désormais avec des Louboutin aux pieds. » a commenté l’essayiste Eric Naulleau.

D’autres figures se sont étonnées de cette association : « Si vous avez le sentiment qu’AssaTraore est un tout petit peu hypocrite à lever le poing tout en exhibant ses pompes de luxe, alors lisez @BenjaminSire ! Pour le plaisir (sans égal) de trouver chez un autre les mots qui vous démangent. » a commenté le philosophe Raphaël Enthoven.



Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ