Attaque d’une mosquée en Norvège : le suspect reconnaît les faits

Par Epoch Times avec AFP
16 août 2019 Mis à jour: 16 août 2019

Philip Manshaus, un Norvégien accusé de tirs dans une mosquée et du meurtre de sa demi-sœur, a reconnu les faits, a annoncé vendredi la police norvégienne.

Le suspect, à qui la police prête des « vues d’extrême droite » et des « positions xénophobes », est accusé d’avoir ouvert le feu samedi au centre islamique Al-Noor à Baerum, une banlieue résidentielle d’Oslo, sans faire de blessés graves, et d’avoir auparavant tué sa demi-sœur de 17 ans.

Maîtrisé par les fidèles de la mosquée où se trouvaient trois personnes au moment de l’attaque, l’homme de 21 ans refusait jusqu’à présent de s’expliquer mais a finalement répondu aux questions de la police vendredi.

« Le suspect reconnaît les faits mais n’a pas encore pris formellement position sur la question des charges retenues », à savoir « acte terroriste » et « homicide », a déclaré un responsable de la police d’Oslo, Pål-Fredrik Hjort Kraby, dans un communiqué.

Yeux au beurre noir, visage tuméfié mais souriant au cours de sa première apparition publique lundi devant un juge, Philip Manshaus avait été placé en détention provisoire pour quatre semaines.

Ces faits surviennent dans un contexte de multiplication d’attaques meurtrières menées par des suprémacistes blancs, comme celles d’El Paso aux Etats-Unis et de Christchurch en Nouvelle-Zélande.

RECOMMANDÉ