Atteinte d’Alzheimer, une ancienne danseuse retrouve la mémoire en entendant la musique du Lac des Cygnes

Par Emmanuelle Bourdy
12 novembre 2020
Mis à jour: 12 novembre 2020

La résidente d’une maison de retraite a vécu un moment extrêmement émouvant, grâce à l’association « Música para Despertar », au printemps 2019. Cet instant magique a pu être filmé par des membres de l’association, qui l’ont récemment publiée. Elle a fait le tour des réseaux sociaux.

« Música para despertar » est une association espagnole qui signifie en français « la musique pour éveiller ». Spécialisée dans l’épanouissement des patients atteints de la maladie d’Alzheimer, l’association a récemment partagé une vidéo où l’on voit Marta, une résidente elle-même atteinte de cette maladie neurodégénérative, réagir dès les premières notes du Lac des Cygnes de Tchaïkovski.

Les images ont été tournées par Pepe Olmedo, le fondateur de l’association espagnole, qui se trouvait dans la maison de retraite d’Alicante, en Espagne, au printemps 2019, rapporte Le Courrier international. Alors qu’il dispensait une formation dans cet établissement, il a croisé Marta C. González, qui avait été première ballerine dans les années 1960. Bien que le journal précise qu’il ne sache pas grand-chose au sujet de cette dame âgée, elle aurait probablement présenté Le Lac des Cygnes au ballet de New York en 1967.

Lorsque Marta a entendu les premières notes du célèbre compositeur russe, son cerveau a immédiatement renoué avec sa vie passée. C’est avec beaucoup d’élégance et de finesse que ses longues mains, puis tout le haut de son corps, se sont mis à se mouvoir lentement, revivant avec émotion la chorégraphie du ballet. « Là, c’est le corps du ballet… Il y a davantage de jambes… cinquante danseuses », s’était alors remémorée, comme par enchantement, Marta.

Sur son site, l’association espagnole explique que « la musique et la capacité à ressentir des émotions sont les derniers attributs qui sont endommagés par cette maladie dégénérative ». « C’était impressionnant. Elle pouvait encore se mouvoir. Elle n’avait qu’un déclin cognitif léger et pouvait parler. Mais elle était toujours très triste, très négative. On voit très bien comment elle se connecte soudain à la musique », relate encore le journal.

Marta s’est éteinte l’année dernière. L’association – qui a lancé une campagne de fonds participatifs – a d’ailleurs rendu publique cette vidéo « à l’occasion de l’anniversaire de sa mort », afin de promouvoir « l’utilisation de la musique comme approche thérapeutique dans le traitement des démences et d’autres maladies », précise encore le journal.

De nombreuses études scientifiques ont prouvé que la musique recèle de nombreux bienfaits sur l’homme, mais également sur les animaux ou encore les végétaux. Hervé Platel, professeur de neuropsychologie et membre du laboratoire « Neuropsychologie cognitive et neuroanatomie fonctionnelle de la mémoire humaine » à l’Université de Caen, a mené de nombreux travaux sur le rôle majeur de la musique en tant que thérapie. Il a déclaré sur BFMTV : « La musique sollicite énormément de régions du cerveau. On peut dire qu’il n’y a pas de fonctions cognitives qui échappent au pouvoir de la musique. C’est à la fois la perception, l’écoute de la musique, la perception sonore qui va directement être liée à d’autres régions du cerveau dont la motricité. La musique, rien que de l’écouter, et pas la pratiquer, ça stimule beaucoup les circuits de la mémoire, ce sont aussi les circuits de l’émotion. »

FOCUS SUR LA CHINE – Les élections américaines mettent la Chine en difficulté

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ