Au Yémen en guerre, la réserve naturelle de Hawf offre un répit aux habitants

Par Epoch Times avec AFP
20 octobre 2021
Mis à jour: 20 octobre 2021

Dans l’Est du Yémen, la réserve naturelle du Hawf, surnommée « l’oasis de  brouillard », offre un have de paix rare dans ce pays ravagé par la guerre et en majeure partie aride.

Située dans la province d’Al-Mahra, Hawf a jusqu’ici été épargnée par les combats entre les forces du gouvernement et les rebelles Houthis depuis sept ans. Mais la réserve est confrontée à d’autres défis.

Un paysage interrompu seulement par des vaches en liberté

Une étendue d’arbres entre montagnes et vallées luxuriantes offre un paysage interrompu seulement par des vaches en liberté et quelques voitures garées sur une route en terre.

« Comme pour de nombreux sites protégés au Yémen, les menaces principales proviennent des problèmes sociaux, économiques et de gestion provoqués par le conflit, plutôt que les combats eux-mêmes », explique à l’AFP Doug Weir, directeur de recherche à l’ONG Conflict and Environment Observatory, basé au Royaume-Uni.

A Hawf, le manque de gestion de la réserve a eu des répercussions sur l’environnement, notamment en raison de « la pression exercée par les visiteurs, du surpâturage, de la surexploitation et de la chasse », selon l’expert.

La réserve du Hawf reste un bol d’air

Pour les habitants, la réserve du Hawf reste un bol d’air frais loin de la réalité quotidienne d’une guerre qui a provoqué la pire catastrophe humanitaire au monde selon l’ONU.

« Passer du bon temps en famille »

« Ici tout est magnifique. On sent la nature, on y respire », raconte à l’AFP Mohammed al-Ammari, habitant de la province voisine du Hadramout.

Pour Sabah Zeid, elle aussi venue marquer une pause, « c’est vraiment le seul endroit à Al-Mahra où on peut venir se balader tranquillement et passer du bon temps en famille ».

Mais tous estiment que la réserve a besoin d’un meilleur entretien et de davantage de services.

Pour l’expert Doug Weir, les autorités devraient mettre en place un plan de gestion durable et efficace.

« Elle doit permettre d’assurer des moyens de subsistance durables, de maîtriser le développement et de protéger les écosystèmes fragiles qui seront menacés par le changement climatique », dit-il.


Rejoignez-nous sur Télégram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ