Aude : un jeune agresse un canard à coups de poing pendant que ses amis s’amusent à filmer

Par Nathalie Dieul
13 novembre 2020
Mis à jour: 13 novembre 2020

Une vidéo tournée samedi 7 novembre autour de l’étang de Sigean, dans l’Aude, suscite l’indignation sur les réseaux sociaux et au sein des associations de protection des animaux, qui ont porté plainte pour acte de cruauté. Un canard a été la cible de maltraitance de la part d’un jeune, filmé par ses amis, hilares.

La séquence de 30 secondes montre une scène d’une grande violence. Un jeune qui tient un canard par la tête, avec la main gauche, lui assène de l’autre main un coup de poing d’une force telle que l’animal est projeté au sol à plusieurs mètres de là. Puis il continue à rouer de coups le pauvre canard qui n’arrive pas à s’enfuir tellement il est assommé.

Pendant ce temps-là, les deux amis du jeune homme, dont celui qui filme, rient et incitent l’auteur des violences à en commettre davantage.

Selon Actu.fr, la vidéo avait déjà été visionnée 20 000 fois sur Instagram lundi. La vidéo a depuis été retirée du compte où elle avait été diffusée par les auteurs de cet acte de maltraitance. Epoch Times a décidé de ne pas la relayer.

L’acte de cruauté a scandalisé  de nombreux internautes qui ont alerté des associations de protection des animaux.

La Fondation 30 Millions d’amis, la Fondatio Assistance aux animaux et Action protection animale ont annoncé qu’elles portaient plainte. « Une cruauté sans limite et un sadisme ressortent de ces actes intolérables », indique la Fondation assistance aux animaux dans un communiqué.

NOUVEL HORIZON – La loi sur la sécurité menace nos libertés



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ