Australie : des tonnes de carottes lancées depuis les airs pour venir en aide aux wallabies

Par Nathalie Dieul
14 janvier 2020 Mis à jour: 14 janvier 2020

Les animaux qui ont réussi à réchapper des terribles incendies qui ravagent l’Australie depuis le mois de septembre ne sont malheureusement pas encore au bout de leurs peines. Plus de 10 millions d’hectares ont été dévastés par les feux de brousse, les laissant sans ressources pour survivre. Heureusement, une opération de grande envergure a été déclenchée pour les nourrir.

Selon une estimation du WWF, environ 1,25 milliards d’animaux auraient perdu la vie, que ce soit dans les flammes ou à cause des conséquences des incendies. D’autres risquent maintenant de mourir de faim à cause de l’état de leur habitat et de leur garde-manger naturel.

En particulier, le wallaby des rochers, une espèce déjà classée sur la liste rouge des espèces menacées de L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), risque de disparaître s’il ne reçoit pas de nourriture rapidement, rapporte LCI.

« Les évaluations initiales des incendies indiquent que l’habitat de plusieurs populations importantes de wallabies des rochers à queue en pinceau a été brûlé lors des récents feux de brousse », a constaté Matt Kean, le ministre de l’énergie et de l’environnement, dans un communiqué de presse.

Le gouvernement de l’État de Nouvelles-Galles du Sud a donc lancé l’opération Rock Wallaby il y a plus d’une semaine. Au total, plus de deux tonnes de carottes et de patates douces ont été lancées à partir d’hélicoptères par les employés des parcs nationaux.

L’État de Nouvelles-Galles du Sud est celui qui a été le plus durement touché par le drame. D’autres États ont aussi pris des mesures équivalentes pour nourrir les animaux survivants. Toutefois, l’opération n’a pas été facile dans l’État de Victoria à cause de l’épaisse fumée, ce qui n’a quand même pas empêché les employés d’acheminer trois tonnes de nourriture pour les animaux affamés, indique le magazine en ligne américain Slate.

Le gouvernement de l’État de Nouvelles-Galles du Sud a assuré qu’il continuerait à envoyer des ressources alimentaires jusqu’à ce que les terres brulées se régénèrent assez pour en fournir. Le gouvernement de l’État de Victoria devrait lui aussi continuer ses envois.

RECOMMANDÉ