Un automobiliste donne un coup de pied à un chien errant parce qu’il se trouve sur sa place de stationnement – puis le chien revient avec des compères pour saccager la voiture

Par Robert Jay Watson
10 février 2020 Mis à jour: 10 février 2020

La lutte pour les places de stationnement est un phénomène courant dans les grands centres urbains du monde entier. Bien sûr, les adversaires sont généralement des humains dans leurs automobiles, espérant s’emparer d’un espace quand ils le voient. Mais dans un cas en Chine, il s’agissait d’une compétition avec avec une chienne errante pour avoir la place très convoitée.

La chienne dormait paisiblement sur une place de stationnement de la ville de Shijiazhuang, dans le nord-est de la Chine, lorsqu’un conducteur est arrivé, l’a réveillé et a commencer à lui donné un coup de pied pour avoir la place.

Tant que la chienne était à terre, ça n’allait pas. Plus tard, la cruauté du chauffeur s’est retournée contre lui. Lorsque la chienne errante est revenue pour se venger, elle n’était pas seule non plus. La bande de chiens de rue s’est ensuite vengée sur la voiture du propriétaire.

Selon le China Global Television Network, une organisation médiatique nationale, l’homme avait été vu en train d’attaquer le chien sans provocation.

Les chiens ont été photographiés par des passants, qui ne pouvaient pas croire la férocité avec laquelle ils s’en sont pris à la voiture. En plus de détériorer l’extérieur fragile, l’un des plus aventureux du groupe a sauté en l’air et s’est jeté sur les essuie-glaces de la voiture.

Alors que les personnes qui ont pris les photos ont pu être choquées par le comportement des chiens, ceux qui ont lu l’histoire sur les médias sociaux ont inondé la section des commentaires en arguant que le conducteur de la voiture avait eu ce qu’il méritait.

« Nous ne devrions pas maltraiter les humains, ni les animaux », a fait remarquer un intervenant. « Il a eu ce qu’il méritait. »

D’autres ont également noté que les dommages ne se seraient jamais produits si l’homme n’avait pas été aussi violent envers la chienne en premier lieu. Un utilisateur de médias sociaux a apprécié « C’est à ce moment là que l’on voit la rétribution du ‘karma’ dans toute sa splendeur ! C’est parfait pour les chiens ! » disaient-ils.

Alors que les amoureux des animaux se révélaient dans cette affaire de punition, un commentateur s’est demandé ce qui se passerait si le contraire se produisait plus généralement lorsque des humains maltraitent des animaux. « Les chiens deviennent-ils des animaux à conscience sociale qui décident d’infliger des dommages aux biens d’une personne ? Et si tous les chiens décidaient d’inverser la relation avec les humains ? »

Illustration – Shutterstock | Vahe Aramyan

Indépendamment de la satisfaction momentanée ressentie par cette bande de chien lésés, la situation des chiens et des chats des rues de Chine reste sombre. Selon la Humane Society International, 10 millions de chiens et 4 millions de chats sont chaque année victimes du commerce de la viande dans le pays.

En plus d’un commerce de viande canine mal réglementé et très inhumain, qui voit de nombreux animaux arrachés à la rue pour approvisionner les restaurants, le pays accueille chaque année le fameux Yulin Lychee and Dog Meat Festival, pour lequel jusqu’à 15 000 chiens sont torturés et tués.

Illustration – Shutterstock | put3d

Alors que les citoyens chinois ordinaires ont protesté énergiquement contre cet événement dénoncé à l’échelle internationale et qu’une pétition contre cet événement a recueilli plus de 1,5 million de signatures, le gouvernement ne s’est pas montré sensible à l’opinion publique. En dehors des festivals, les militants chinois tentent d’adopter une législation générale sur le bien-être animal. Le pays est le seul des pays industrialisés du monde à ne pas bénéficier d’une telle protection juridique, selon le South China Morning Post.

En attendant, il semblerait que les chiens dans les rues chinoises se défendent eux-mêmes, même si les autorités ne le font pas.

RECOMMANDÉ