Auxerre : un SDF de 26 ans trouve un logement et un emploi en l’espace de quelques jours grâce à des bénévoles

Par Nathalie Dieul
20 février 2021
Mis à jour: 20 février 2021

Un jeune homme de 26 ans s’est retrouvé à la rue pendant quelques semaines. Heureusement, au lieu de sombrer davantage, il a été signalé à un membre d’un collectif de bénévoles qui œuvre à Auxerre (Yonne) par l’intermédiaire d’un groupe Facebook. S’en est suivi des rencontres qui ont changé son destin, lui permettant de trouver un logement et un emploi en l’espace de quelques jours.

Surnommé Christophe par France 3 qui lui a donné ce nom d’emprunt afin de raconter son histoire inspirante, ce jeune homme s’est retrouvé à la rue après quelques péripéties : un contrat de brancardier non renouvelé, un emploi éphémère dans les vignes, puis une dispute avec un ami qui l’hébergeait à Auxerre. Le 115 ne lui trouvant pas de place près de là, il essayait de dormir au chaud « dans des halls de bâtiment ou des halls d’escalier ».

En tant qu’ex-brancardier qui connaissait l’hôpital d’Auxerre, Christophe est aussi allé dormir deux nuits aux urgences. C’est là qu’une infirmière, une de ses ancienne collègue de travail, l’a remarqué et a contacté un autre brancardier, Abdelaziz Hajji, qui est membre du groupe Facebook Identifier les sdf pour leur venir en aide Auxerre et alentours.

« Elle me décrit Christophe qui déambule au niveau des brancards. Il ne se trouvait pas dans son état normal et semblait totalement perdu », se souvient le bénévole, qui a tout de suite contacté le SDF pour voir comment il pouvait l’aider. Très rapidement, un autre bénévole du collectif est intervenu en proposant un logement pour Christophe dont il veut payer le loyer ainsi que les charges. L’appartement est meublé, il comprend une chambre et même un lave-linge.

« Sincèrement, je ne pensais pas qu’il y avait encore des gens humains avec un cœur comme ça », se réjouit Christophe.

Une fois le problème du logement réglé, l’ancien SDF s’est mis rapidement à chercher du travail. Abdelaziz l’a aidé à nouveau en distribuant ses CV à ses contacts, ce qui a amené Christophe à décrocher un contrat comme veilleur de nuit dans un Ehpad, un contrat qui devrait être renouvelé jusqu’à fin mars.

« C’est merveilleux de pouvoir aider un jeune très très motivé », se réjouit le bénévole qui a joué le rôle d’ange gardien pour Christophe.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ