« Comme si elle avait coulé hier » des archéologues découvrent une épave de l’ère de Christophe Colomb

Par Simon Veazey
26 juillet 2019 Mis à jour: 26 juillet 2019

Un des navires « les mieux conservés » de l’ère de C. Colomb à avoir été découvert, doté de canons à pivot et d’une pompe de cale, a été révélé grâce à la technologie de cartographie 3D.

Des chercheurs d’une université britannique ont cartographié l’épave d’une « grande importance archéologique et historique » qui a été bien préservée dans les eaux saumâtres de la mer Baltique en Europe.

« C’est presque comme si elle avait coulé hier : les mâts en place et la coque intacte » a déclaré le Dr Rodrigo Pacheco-Ruiz, l’un des chercheurs de l’université de Southampton.

« Sur le pont principal se trouve une chose incroyablement rare : le bateau annexe, utilisé pour transporter l’équipage hors du navire et vers lui, s’appuyant contre le mât principal », a déclaré le Dr Pacheco-Ruiz dans un communiqué. « C’est un spectacle vraiment étonnant. »

Le navire a été détecté par radar en 2009 et a été cartographié cette année dans le cadre des travaux menés par les spécialistes de l’enquête, du MMT.

« Ce navire date de l’époque de Christophe Colomb et de Léonard de Vinci », a déclaré le docteur. « Pourtant, il démontre un niveau remarquable de conservation après 500 ans au fond de la mer, grâce aux eaux froides et saumâtres de la Baltique. »

Les chercheurs n’ont pas révélé l’emplacement exact de l’épave ni spécifié l’endroit où ils pensaient que le navire avait été construit exactement.

Mer Baltique (Captures / Google Maps)

Cependant, ils ont comparé l’épave à celle du célèbre navire de guerre suédois appelé Mars, qui a également été découvert au fond de la mer Baltique, où il repose depuis 450 ans.

« Contrairement aux vestiges épars de Mars, qui ont explosé au combat, cette épave découverte récemment repose sur le fond marin avec sa structure de coque préservée de la quille au pont supérieur, ainsi que tous ses mâts et certains éléments de l’équipement toujours en place » a déclaré le communiqué de l’université.

« Il est rare de trouver un navire dans un état aussi incroyable qui soit antérieur aux navires plus grands et plus puissants impliqués dans les guerres septennales septentrionales plus récentes (1563-1570), une période d’une grande importance qui a défini la voie de la modernisation des nations scandinaves », ont déclaré les chercheurs.

La plus ancienne épave intacte

Des chercheurs du même département de l’université de Southampton faisaient partie d’une équipe qui a découvert l’année dernière la plus ancienne épave intacte au monde, datant de 2 400 ans, dans la mer Noire.

Le navire a été retrouvé à une profondeur de 2 km, à l’aide d’une technologie de pointe auparavant réservée aux sociétés pétrolières, gazières et à énergies renouvelables.

Le navire est conçu dans un style ancien de navires de commerce grecs qui n’était connu que dans des œuvres d’art anciennes, jusqu’à maintenant.

Il a été officiellement daté au radiocarbone à 400 ans avant J.C. après avoir été découvert par le projet d’archéologie maritime de la mer Noire l’année dernière, selon un communiqué du 23 octobre.

« Je n’aurais jamais cru possible qu’un navire du monde classique resterait intact, reposant sous plus de 2 kilomètres d’eau », a déclaré le professeur Jon Adams, professeur à l’université de Southampton et chercheur principal du projet d’archéologie maritime de la mer Noire, dans un communiqué.

« Cela va changer notre compréhension de la construction navale et de la navigation dans le monde antique », a déclaré le professeur Adams.

Selon la déclaration, la conception du vaisseau « n’avait été vue auparavant que du côté d’anciennes poteries grecques telles que le Siren Vase du British Museum ».

Des navires grecs anciens ornent cette coupe en céramique très émaillée. Image de 1959. (Hulton Archive / Getty Images)

Le Siren Vase décrit le moment où Ulysse, le héros du classique d’Homère, est attaché au mât du vaisseau alors qu’il passe devant les sirènes qui l’attireraient à sa mort. Ce vase a été daté de 480 av. J.C.

Le navire a pu survivre intact pendant plus de 2 000 ans en raison d’un manque d’oxygène dans l’eau où il se trouve. La mer Noire est la plus grande étendue d’eau au monde dotée d’un bassin méromictique, ce qui signifie que les eaux profondes ne se mélangent pas aux couches supérieures qui reçoivent l’oxygène de l’atmosphère.

RECOMMANDÉ