[Avec nos propres mots] Chris Lee, diffuseur d’Epoch Times: « Il était temps pour moi de redonner au pays qui m’a accordé une si belle vie »

Par Epoch Times
20 août 2020
Mis à jour: 20 août 2020

Chers lecteurs d’Epoch Times,

Je suis ravi que vous lisiez Epoch Times.

Il y a deux ans, j’ai quitté l’entreprise familiale pour devenir le directeur de la diffusion d’Epoch Times dans la région de la Californie du Sud. Mes parents et amis ont été surpris de me voir quitter une carrière agréable et un bon revenu pour poursuivre quelque chose de nouveau et d’incertain. Leur réaction ne m’a pas surpris. Pour eux, je rejetais mon propre rêve que j’avais obtenu grâce à mon travail acharné.

Il y a seize ans, mon oncle et moi avons créé une entreprise familiale grâce à un prêt. Depuis, notre entreprise est devenue une société aux revenus stables, valant plusieurs millions d’euros. J’avais tout : une carrière dont j’étais fier, une belle maison, un mariage heureux et deux filles.

Cependant lorsque j’ai entendu que Epoch Times avait besoin de talents pour l’aider à se développer dans ma région, je savais que j’aimerais m’impliquer et faire une différence – c’était mon nouveau rêve.

Ma famille était de riches propriétaires en Chine. Lorsque le Parti communiste chinois a pris le pouvoir en 1949, les communistes nous ont pris tout ce que nous avions. Certains de mes parents éloignés ont réussi à échapper à la persécution et à se faire une nouvelle vie aux États-Unis. Après la révolution culturelle, ils ont fait venir ma famille au pays.

En tant qu’immigrant chinois qui n’avait rien à son nom, je suis reconnaissant pour les valeurs occidentales qui m’ont permis de réussir. Grâce à notre marché libre et à l’accent mis sur l’autonomie, j’ai pu trouver de nombreuses opportunités pour poursuivre mon rêve de posséder une entreprise. Grâce aux valeurs traditionnelles, telles que l’égalité, l’honnêteté et la diligence qui m’ont influencé, j’ai pu réaliser mon rêve et devenir un propriétaire responsable.

Pourtant, j’ai l’impression que nos principaux médias ont commencé à s’attaquer à ces valeurs ces dernières années. Plus alarmant encore, de nombreux médias phares font la promotion du socialisme, ce qui, je le sais, ne ferait que nous priver de notre liberté et diviser notre pays. Comme je viens de Chine, un pays qui a été profondément affecté par le socialisme et le communisme, j’étais inquiet et triste.

Souvent, j’ai pensé que je devrais faire quelque chose parce que notre avenir est en jeu. Mais je ne savais pas trop quoi faire. J’ai longtemps lu Epoch Times, et je savais que c’était l’un des rares médias à se consacrer à chercher en profondeur pour trouver la vérité en pratiquant un journalisme factuel et indépendant. Mais Epoch Times est aussi dédié à la préservation de nos valeurs traditionnelles.

Ainsi, lorsque j’ai vu qu’Epoch Times recrutait en Californie du Sud, quelque chose en moi a fait ’tilt’ : il était temps pour moi de redonner au pays qui m’avait accordé une nouvelle vie.

Bien qu’il ait été difficile de s’adapter à une toute nouvelle industrie au début, heureusement, je n’étais pas le seul. Je travaille avec de nombreux collègues qui sont également prêts à se dévouer, à faire des sacrifices et à faire tout ce qu’il faut pour aider Epoch Times et nos lecteurs. Grâce à leur soutien, nous avons pu atteindre chaque mois de plus en plus de lecteurs dans la région, et nous continuons encore à nous développer aujourd’hui.

Ces deux dernières années ont passé comme un éclair. Nous sommes loin de nos débuts, mais notre travail est loin d’être terminé. Chaque jour, nous nous efforçons d’offrir davantage à nos lecteurs. Pour moi, pouvoir servir nos lecteurs est une expérience très enrichissante.

Je pense que joindre Epoch Times est la meilleure décision que j’ai prise. Je suis ravi de contribuer à la mission de défendre nos valeurs traditionnelles pour que les prochaines générations puissent vivre leurs rêves, comme je l’ai fait.

Avec Vérité et Tradition,

Chris Lee
Directeur de la diffusion, Californie du Sud, Epoch Times

 

RECOMMANDÉ