[Avec nos propres mots] Petr Svab, journaliste: « Avec un travail assidu, aider les gens à se faire leur propre opinion »

Par Epoch Times
8 septembre 2020
Mis à jour: 8 septembre 2020

Chers lecteurs d’Epoch Times,

Je suis ravi que vous lisiez Epoch Times. Je m’appelle Petr Svab et j’ai fait des reportages sur la politique, la justice, la police, l’immigration, l’économie et d’autres sujets au cours de mes 13 années passées à Epoch Times.

J’ai la chance de travailler pour un journal qui défend les valeurs que je chéris dans mon cœur et qui se résument parfaitement dans notre motto « Vérité et Tradition ».

Je crois que la vérité est le monde tel qu’il tourne et un voyage d’exploration infini. Plus j’aborde de sujets, plus j’approfondis les problèmes, plus je me rends compte de la complexité, des multiples facettes et de l’immensité du monde. Nous ne pourrons jamais imaginer tout comprendre, mais avec un effort assidu, un journaliste peut tracer le récit précis d’une actualité et la présenter aux lecteurs, en espérant les aider à se faire leur propre opinion.

De plus, j’ai découvert qu’un journaliste peut ouvrir des portes qui sont fermées à la plupart des gens. Il peut donc présenter aux lecteurs les faits de l’histoire, le contexte ainsi que les points de vue des participants.

Je me souviens avoir marché dans les rues de Baltimore l’année dernière avec l’intention d’interviewer quelques propriétaires d’entreprises locales pour voir ce que la ville faisait pour résoudre certains problèmes, allant des tas d’ordures et des maisons abandonnées aux sans-abri et à la criminalité.

Cinq minutes après mon arrivée, un homme dans la rue m’a remarqué et s’est mis à crier : « Un type avec un appareil photo ! Il y a un type avec un appareil photo ici ! » Un groupe de jeunes hommes un peu plus loin m’a remarqué quand je me suis approché. « Vous êtes un policier ? » m’a demandé l’un d’entre eux. C’était un jeune homme aux grands yeux qui semblait avoir déjà vu passer mal de choses dans sa vie.

Je me suis présenté, ainsi que le but de ma visite, en lui offrant ma carte de visite. L’expression du jeune homme s’est adoucie lorsqu’il a réalisé que j’étais là pour faire un reportage sur une histoire – l’histoire de son quartier.

Il s’est avéré que ce jeune homme a non seulement partagé avec moi son opinion sur les problèmes locaux, mais m’a aussi recommandé des endroits où trouver ce que je cherchais. Nous nous sommes quittés par une poignée de main. Selon mon expérience de parler directement aux personnes impliquées dans divers événements, la vérité accompagne rarement (voire jamais) les récits partisans – car elle est beaucoup plus diversifiée : parfois humoristique, d’autres fois tragique.

Prenons l’exemple de l’histoire de Trayvon Martin. Selon certains récits, c’est un enfant innocent qui a été tué par un homme raciste. Selon d’autres récits, c’était un voyou qui a été tué en légitime défense. Mais après que le cinéaste Joel Gilbert a retracé les derniers moments, les semaines et les mois de Trayvon Martin, il s’est avéré qu’aucun des deux récits n’était tout à fait vrai. M. Gilbert a raconté l’histoire d’un jeune homme dont la vie s’effondrait et qui a fini par être plongé dans une tragédie que tous auraient préféré éviter.

Alors, si ceci est la vérité, qu’est-ce que la tradition ? Pour moi, ce sont les leçons de l’histoire. C’est la sagesse universelle distillée, recueillie par nos ancêtres au cours des millénaires – les leçons intemporelles de nos aînés, de éveillés, des sages et des saints. C’est ce coffre au trésors du passé qui peut nous aider à mieux comprendre la vérité du temps présent.

Mon travail consiste à sauvegarder ce trésor, à le faire vivre sur les pages d’Epoch Times et dans le cœur de nos lecteurs.

Bien qu’il puisse sembler que les fondements de la civilisation elle-même soient maintenant attaqués, je crois sincèrement que nos lecteurs seront mieux équipés pour résister à la tempête, si ils ont accès à des informations non trafiquées et aux leçons du passé. Car quoi que l’avenir nous réserve, je crois que le chemin sera moins périlleux pour ceux qui le parcourent solidement, en faisant des choix soutenus par la vérité et la tradition.

Ce que je vous promets est une analyse et une recherche des faits encore plus minutieuses. Je ferais les recherches pour vous, tout en vous laissant le soin de vous faire votre propre opinion. J’essaierai aussi d’y ajouter un peu d’humour pour vous offrir quelque chose de plus agréable à lire.

Il est vrai que nous nous efforçons d’être un média influent dans le monde. Cependant, je crois que notre véritable succès se mesure à notre habilité à affûter les esprits, à donner du courage et de l’espoir, ainsi qu’à améliorer les vies.

Encore une fois, merci de nous accompagner dans ce périple et cette époque historique.

Avec Vérité et Tradition,

Petr Svab
Journaliste Epoch Times

RECOMMANDÉ