Avec une chance sur 200 millions, une mère donne naissance à de vrais triplés: «Je me sens vraiment chanceuse»

Par Robert Jay Watson
10 mai 2020
Mis à jour: 10 mai 2020

Selon les médias, une mère britannique a une chance sur 200 millions de donner naissance à des triplés identiques conçus naturellement.

Katie Craw, 26 ans, originaire de Pentre Maelor, au Pays de Galles, et son partenaire, Rob Ellis, ont été très surpris lorsqu’ils ont découvert qu’ils n’avaient pas un enfant, mais trois en cours de route ; la famille est l’une des rares en Grande-Bretagne à avoir des triplés identiques.

Katie, qui avait donné naissance à un fils en 2015, a remarqué que quelque chose était différent lors de sa deuxième grossesse, avant même qu’elle n’ait eu d’échographie, a rapporté MailOnline.

« J’ai commencé à avoir des difficultés à rentrer dans mes anciens vêtements de maternité, alors nous avons pensé que j’étais beaucoup plus avancée que je ne le croyais », a déclaré la mère de quatre enfants.

Les futurs parents ont été informés par le personnel de l’hôpital de la rareté de la grossesse, mais ils ne savaient pas exactement à quel point elle était rare à ce moment-là. « Ils pensaient qu’il s’agissait de deux oeufs dont un s’était séparé », a déclaré Katie.

Cependant, les médecins ont découvert par la suite que les triplés de Katie et Rob étaient monozygotes, les trois provenant du même œuf, ce qui rendait les chances d’une telle naissance encore plus rares.

Quand Katie a eu la première échographie à 12 semaines, le couple a été très surpris de voir que le spécialiste était là, et elle a pensé que le médecin allait lui annoncer « une mauvaise nouvelle ». Mais ce que le spécialiste leur révéla fût une grande surprise, leur annonçant : « Je peux voir trois battements de cœur », a dit Katie.

Au début, les parents étaient inquiets des risques qui accompagnent souvent les naissances multiples. Les médecins leur avaient parlé des complications liées aux naissances multiples, mais les spécialistes les ont également rassurés en leur disant qu’ils pouvaient « avoir trois bébés en bonne santé. » Le meilleur indicateur à ce stade était que les trois étaient protégés par le liquide amniotique.

Lors d’une échographie à 26 semaines, un expert en naissances multiples de l’hôpital pour femmes de Liverpool, a revérifié le rapport de grossesse de Katie en se demandant si ses garçons étaient vraiment identiques, mais après avoir réalisé que les triplés étaient, en effet, tous issus du même œuf, le médecin a lui aussi été surpris.

« Il a dit qu’il en perdait ses mots, car c’était quelque chose qu’il n’avait jamais vu auparavant », a déclaré Katie. « Il a dit qu’il n’avait étudié des cas seulement en classe jusqu’à présent. »

Le 9 février, à 30 semaines, Katie a subi une césarienne d’urgence et ses trois garçons sont nés en bonne santé.

« J’avais tellement peur, mais ce fut un débordement d’enthousiasme, les gens faisaient des blagues, me faisaient sourire, toute l’équipe était incroyable », a déclaré Katie à propos de son hôpital local. « Tommy est sorti, a pris une grande respiration et a crié, et toute l’équipe l’a acclamé. Et ce fut la même chose pour Joshua et Eddie. J’étais pleine d’adrénaline. »

Katie a accouché au moment où la pandémie mondiale du virus du PCC (Parti communiste chinois), communément appelé le nouveau coronavirus, commençait à frapper le Royaume-Uni, ses triplés prématurés ont dû passer plus de temps que prévu à l’hôpital, et ce n’est que le 10 avril que la famille a été réunie à la maison.

Bien que les deux parents collaborent dans les tâches, s’occuper à la fois de leur fils de 4 ans, Jacob, et des nouveau-nés triplés leur procure un travail intense, mais cette famille « d’une chance sur 200 millions » est heureuse d’être réunie.

« C’était difficile de ne pas être tous ensemble », a déclaré Katie. « Il y a eu des moments où je me sentais tellement seule que je ne pensais jamais voir ce jour où nous serions enfin réunis. Aucun de mes triplés n’a vraiment eu de problèmes alors que beaucoup d’autres mères en ont, alors je pense que j’ai vraiment de la chance. »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ