Aveyron : un maire recueille un couple et un bébé piégés par la neige, leur offrant le gîte et le petit déjeuner

Par Nathalie Dieul
1 janvier 2021
Mis à jour: 1 janvier 2021

Dans ce monde de plus en plus déshumanisé, voici un geste d’humanité qui fait chaud au cœur. Le maire de Baraqueville (Aveyron) a fait preuve d’hospitalité dans la nuit de lundi à mardi en recueillant un couple avec son bébé d’un mois et demi, et même le chien et le lapin de la famille.

Lorsque les gendarmes ont appelé Jacques Barbezange, maire de Baraqueville, vers 1 heure du matin, pour lui demander de l’aide afin de trouver une solution d’urgence pour cette petite famille, l’élu a commencé par demander à sa femme de préparer une chambre chez eux. Puis il est allé sur place chercher Maël Baron, son épouse Cydelle, et bébé Constance, raconte France 3.

Ces derniers faisaient la route de Montluçon à Castres mais se sont retrouvés ralentis puis bloqués par la neige. En passant par Baraqueville, Maël a fait un mauvais dérapage sur un rond-point et a endommagé un pneu.

Le maire a trouvé la famille réfugiée dans une station essence. « Même si plus loin la route était dégagée, ils ne pouvaient pas repartir », témoigne-t-il, en entrevue auprès de nos confrères de La Dépêche.

La voiture mise en sécurité sur le parking de la station essence avec l’aide des services de la DDT, l’élu a envisagé les différentes options pour mettre les époux et leur nourrisson à l’abri pour le reste de la nuit. Il n’y en avait pas beaucoup.

« Comme avec la situation sanitaire les hôtels sont fermés, je leur ai proposé de venir chez moi », raconte le maire de la commune de 3 000 habitants.

« J’ai embarqué Cyndelle et Maël, leur petite Constance, ainsi que le chien et un petit lapin », indique Jacques Barbezange. Puis, au matin, il leur a offert un bon petit-déjeuner, avant de les raccompagner à leur voiture. L’assureur a alors pris le relais, avec une dépanneuse pour le véhicule et un taxi pour la famille.

« Quelle gentillesse et solidarité de la part du maire. Il nous a même rappelés le lendemain pour s’assurer que nous étions bien arrivés à Castres », remercie Maël Baron.

Quant au maire, cette action est « bien normale » : « J’ai fait ce que j’aurais aimé qu’on me fasse », raconte-t-il humblement.

On peut noter que cette famille, prise au piège par la neige à une heure bien plus tardive que prévue, n’a apparemment pas eu la mauvaise surprise qu’a reçue la veille un autre automobiliste dans l’Aveyron par une nuit fortement enneigée : après avoir été secouru, il a été verbalisé pour non respect du couvre-feu.

Nouvel Horizon – La nouvelle mutation du Covid-19 inquiète


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ