Jedï, chien des gendarmes, parvient à retrouver un petit garçon de 2 ans perdu dans les bois

Par Léonard Plantain
3 mai 2021
Mis à jour: 9 mai 2021

Le petit garçon de 2 ans et demi avait disparu à Rieupeyroux (Aveyron), ce jeudi 29 avril, a été retrouvé sain et sauf par l’équipe cynophile des gendarmes de Montauban (Tarn-et-Garonne). Jedï, la chienne de l’adjudant Bauville, a retrouvé la trace du garçon grâce à son doudou.

C’est une mésaventure qui finit bien. Jeudi dernier, un garçon de deux ans et demi s’est éloigné de son domicile à Rieupeyroux. Très inquiets, ses parents, qui ne le voyaient plus, ont alors alerté la gendarmerie. Rapidement, une vingtaine de gendarmes ainsi qu’un hélicoptère et un drone ont été déployés pour retrouver le petit garçon, a rapporté LCI.

« La draisienne de l’enfant a été retrouvée à environ un kilomètre de l’habitation par un voisin », avait expliqué la gendarmerie sur leur page Twitter.

Puis, après un certain temps de recherches, « l’équipe cynophile de Montauban s’est engagée rapidement pour appuyer les recherches opérationnelles », ont indiqué les gendarmes.

En effet, « plus on perd du temps, plus la personne peut se déplacer et donc le secteur de recherches s’étend. Et rechercher quelqu’un de nuit, c’est beaucoup plus compliqué », a rappelé l’un des gendarmes, selon Actu17.

Heureusement, sur place, le flair de la chienne Jedï s’est révélée déterminant. Binôme de l’adjudant Bauville, Jedï a d’abord flairé le doudou du petit garçon, un petit lapin blanc, puis s’est dirigée dans les bois situé à proximité du domicile familial. Et après 15 minutes et 1 kilomètre et demi de marche, le petit garçon a été retrouvé sain et sauf !

« J’ai vu l’enfant en pleurs au milieu des ronces, donc on lui a donné le doudou, il s’est calmé, il était content. Il a caressé la chienne », a raconté le maître-chien, soulagé d’avoir retrouvé ce petit bonhomme.

Accompagné de son doudou, le jeune garçon a rapidement été rassuré en attendant ses parents, eux aussi soulagés. Leur fils n’avait que quelques égratignures sans gravité.

« La réactivité de l’engagement de tous les militaires et civils ayant participé aux recherches a été remarquable et a permis de le retrouver l’enfant sain et sauf deux heures après le lancement de l’alerte », s’est félicitée la gendarmerie, avant de conclure : « Encore un grand bravo à l’Adjudant Bauville et à Jedï pour leur complicité dans l’action et leur professionnalisme ».

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ