Bain de foule pour Bolsonaro à la mi-temps de Brésil-Argentine

Par afp
3 juillet 2019
Mis à jour: 12 juillet 2019

Ovationné par la majorité des supporters, le président d’extrême droite du Brésil est descendu au bord du terrain pour un bain de foule à la mi-temps de la demi-finale entre la Seleçao et l’Argentine, mardi, à Belo Horizonte. 

Quand le chef de l’Etat est apparu au pied des tribunes, des cris de « mito » (le mythe, surnom donné à Bolsonaro par ses partisans) ont commencé à retentir dans les travées du stade Mineirao. Vêtu d’un costume sombre et protégé par un important dispositif de sécurité, le président a entamé un mini tour d’honneur, s’arrêtant à plusieurs reprises pour saluer de près des groupes de supporters.

L’un deux lui a remis un drapeau du Brésil, qu’il a fait tournoyer énergiquement dans les airs. Une partie du public scandait « mito » de plus belle, tandis que d’autres huaient le président. Avant le coup d’envoi, quand Jair Bolsonaro est arrivé en tribune d’honneur, une brève échauffourée a mis aux prises deux supporters, l’un d’eux ayant crié des insultes à l’encontre du chef de l’Etat.

M. Bolsonaro a été élu fin octobre avec 55% des suffrages, à l’issue d’une scrutin qui s’est déroulé dans une ambiance délétère, marquée par la dissémination massive de fausses informations sur les réseaux sociaux.

E.T avec AFP

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ