Bain de foule pour Bolsonaro à la mi-temps de Brésil-Argentine

Par afp
3 juillet 2019 Mis à jour: 12 juillet 2019

Ovationné par la majorité des supporters, le président d’extrême droite du Brésil est descendu au bord du terrain pour un bain de foule à la mi-temps de la demi-finale entre la Seleçao et l’Argentine, mardi, à Belo Horizonte. 

Quand le chef de l’Etat est apparu au pied des tribunes, des cris de « mito » (le mythe, surnom donné à Bolsonaro par ses partisans) ont commencé à retentir dans les travées du stade Mineirao. Vêtu d’un costume sombre et protégé par un important dispositif de sécurité, le président a entamé un mini tour d’honneur, s’arrêtant à plusieurs reprises pour saluer de près des groupes de supporters.

L’un deux lui a remis un drapeau du Brésil, qu’il a fait tournoyer énergiquement dans les airs. Une partie du public scandait « mito » de plus belle, tandis que d’autres huaient le président. Avant le coup d’envoi, quand Jair Bolsonaro est arrivé en tribune d’honneur, une brève échauffourée a mis aux prises deux supporters, l’un d’eux ayant crié des insultes à l’encontre du chef de l’Etat.

M. Bolsonaro a été élu fin octobre avec 55% des suffrages, à l’issue d’une scrutin qui s’est déroulé dans une ambiance délétère, marquée par la dissémination massive de fausses informations sur les réseaux sociaux.

E.T avec AFP

RECOMMANDÉ