Une baleine à bosse de 23 tonnes cache une plongeuse sous sa nageoire pour la protéger d’un requin

Par Nathalie Dieul
2 juillet 2019
Mis à jour: 12 juillet 2019

Une biologiste marine et son équipe ont été ravies de rencontrer une baleine de 23 tonnes lors d’une de leurs aventures de plongée. Mais le plaisir s’est vite transformée en une grosse frayeur lorsque la baleine géante s’est mise à la pousser contre elle avec sa tête.

Alors que les choses avaient l’air d’avoir mal tourné, il s’est avéré que l’énorme baleine avait un autre but. En fin de compte, personne n’a été blessé.

Un jour d’octobre 2017, alors que Nan Hauser, une biologiste spécialiste des baleines, âgée de 63 ans, faisait de la plongée dans le Pacifique Sud, une baleine géante s’est approchée d’elle. Le poids lourd s’est approché si près d’elle qu’elle a pu filmer des images incroyables.

Cependant, l’énorme mammifère a commencé à avoir des contacts un peu trop physique avec elle… et quand on est si près de quelque chose de plus lourd que deux autobus, on sait que ce n’est pas le moment de jouer.

La vie de Nan Hauser était en jeu.

« Je suis restée calme jusqu’à un certain point, mais j’étais certaine que cela pouvait devenir une rencontre mortelle », a déclaré Mme Hauser au magazine Mirror.

Son équipe qui l’attendait sur le bateau de recherche à proximité s’inquiétait pour sa sécurité. Ils ont arrêté de filmer avec le drone parce qu’ils « ne voulaient pas filmer ma mort », a déclaré la biologiste.

« J’ai essayé de m’éloigner d’elle par crainte que si elle me poussait trop fort, ou qu’elle me heurtait avec ses nageoires ou avec sa queue, cela me briserait les os et ferait éclater mes organes. Si elle m’avait gardée sous sa nageoire pectorale, je me serais noyée. »

« Je ne voulais pas paniquer, parce que je savais qu’elle comprendrait ma peur », a-t-elle ajouté. « Je me sens très proche des animaux, donc malgré mon appréhension, j’ai essayé de rester calme et de trouver un moyen de m’éloigner d’elle. »

Mais quoi qu’elle fasse, la géante n’arrêtait pas de la pousser et ne la laissait pas partir.

« J’ai passé 28 ans sous l’eau avec des baleines, et je n’avais jamais rencontré une baleine si tactile, qui insistait tant pour me garder sur sa tête, son ventre et son dos, et surtout, pour essayer de me cacher sous son énorme nageoire pectorale », a déclaré Nan, qui se trouvait dans les eaux au large de Muri Beach, Rarotonga, dans les îles Cook.

La baleine l’a poussée pendant plus de 10 minutes, ce qui a paru des heures pour Nan Hauser. Puis elle a cru apercevoir une autre « baleine » au loin, mais il s’est avéré qu’il s’agissait d’un requin, un requin-tigre de près de 5 mètres de long, qui se trouvait à proximité.

Mme Hauser a finalement réalisé que le mammifère géant l’avait protégée contre les attaques du requin. Elle a ajouté qu’il y avait une autre baleine qui frappait l’eau avec sa queue, essayant de détourner l’attention du requin.

[/epoch_social_embed]

Lorsque la biologiste est retournée à son bateau, nous pouvons voir dans les images que la baleine a même jeté un coup d’œil par-dessus l’eau, peut-être pour s’assurer qu’elle était bien en sécurité.

Des baleines à bosse ont été signalées pour leur comportement altruiste envers d’autres animaux, mais il s’agit du premier cas documenté de baleine à bosse protégeant un être humain d’un requin assez gros, selon Mme Hauser.

RECOMMANDÉ