Bangladesh : 40 000 manifestants ont appelé au boycott des produits français et brûlé une effigie du président Emmanuel Macron

Par Epoch Times avec AFP
27 octobre 2020
Mis à jour: 28 octobre 2020

Lors d’une marche organisée par l’un des principaux partis islamistes bangladais, plus de 40 000 personnes ont appelé au boycott des produits français et brûlé une effigie du président Emmanuel Macron.

Le  27 octobre dans la capitale du Bangladesh à Dacca, ce sont plus de 40 000 personnes selon la police, qui ont participé à une marche organisée par l’Islami Andolan Bangladesh (IAB), l’un des principaux partis islamistes bangladais. Cette manifestation a démarré devant la principale mosquée du pays, la mosquée nationale Baitul Mukarram dans le centre de la capitale et a été néanmoins stoppée près de l’ambassade de France par des centaines de policiers qui avaient érigé des barrages en fil de fer barbelé pour bloquer les manifestants qui se sont dispersés sans violences.

Des policiers avaient érigé des barrages en fil de fer barbelé pour bloquer les manifestants qui se sont dispersés sans violences. (Photo : MUNIR UZ ZAMAN/AFP via Getty Images)

Appels au boycott des produits français

Les manifestants scandaient des slogans appelant au « boycott des produits français » et à « punir » M. Macron. « Macron fait partie des quelques dirigeants qui adorent Satan », a déclaré à la foule rassemblée à la mosquée Baitul Mukarram un haut responsable de l’IAB, Ataur Rahman. Ce dernier a appelé le gouvernement bangladais à « mettre dehors » l’ambassadeur français.

Le Président Emmanuel Macron est devenu la cible de manifestations dans plusieurs pays après avoir promis que la France continuerait à défendre ce genre de caricatures, lors d’un hommage national le 21 octobre dernier à Samuel Paty, un professeur décapité dans un attentat islamiste le 16 octobre pour en avoir montré des caricatures du prophète Mahomet à ses élèves.

La Turquie a pris la tête d’une colère grandissante dans le monde musulman et son président Recep Tayyip Erdogan a appelé au boycott des produits français et mis en question « la santé mentale » de M. Macron après les commentaires du président français, lequel a enregistré une série de soutiens en Europe.

Focus sur la Chine – Institut Confucius : l’influence de Pékin en France et dans le monde

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ